Signal 100 T1 & T2

Scénariste : Arata Miyatsuki
Dessinateur : Shigure Kondo
Editeur : Delcourt / Tonkam
Genre : Survival borderline
Sortie : 5 septembre 2018 (T1) ; 28 novembre 2018 (T2)

Les aficionados déjantés apprécieront à sa juste valeur ce petit bijou qui résonne à chaque page. Signal 100 correspond à une tournure moderne de Charsima fusionnée à Killer Instinct. (Ceci dit en passant des sagas de chez Delcourt ! Remercions l’éditeur de nous secouer avec autant d’entrain).

Avis de l’éditeur :

M.Shimobe, professeur principal et souffre-douleur d’une classe indisciplinée, leur diffuse un jour un film étrange. Ses élèves réalisent alors qu’ils viennent d’être hypnotisés ! Pour parfaire sa vengeance, M.Shimobe se suicide après leur avoir dévoilé une dernière information : Il existe 100 actions à ne pas réaliser sous peine de mort ! Leur vie prend alors un tournant macabre.

51obfja2hll__sx350_bo1,204,203,200_

Mon avis : Attention, pépite en vue !

Les notes scolaires de la classe 2C affichent un taux exécrable.

Le fautif : le professeur Shimobe, aussi surnommé « Larbin ». Pire qu’un mollasson à la traîne, il capitule devant chaque moquerie de ses élèves, si bien que le proviseur l’avertit : sans amélioration de sa part, cela lui coûtera cher, très cher !

Ancien spécialiste dans le domaine de l’approche psychologique aux USA, Larbin a plus qu’une réputation en jeu. Mais les pires délinquants de la classe 2C, dont un certain Wada, ne l’entendent pas de cette oreille. Pour lui, à l’école, les élèves sont des clients, et le client est roi, montrant du coup qui est le maître.

Face aux critiques, Larbin décide d’user d’un stratagème interpellant. Il promet la somme de 10000 yens (85 euros) pour chaque élève présent à son cours. La règle est simple : réunissez-vous dans la salle d’audiovisuelle et je vous payerai…

signal1002

Forcément, face à une telle proposition, chaque étudiant se précipite dans cette salle. Sauf que Shimobe manque à l’appel, et les jeunes n’obtiennent aucun gain… Frustrés, ils souhaitent quitter l’endroit et lui faire la peau, sans se douter que leur vie sera à tout jamais changée par ce qui s’apprête à leur arriver…

Un écran géant diffuse des images subliminales aux sons distordus… les plongeant dans un état second. Reprenant peu à peu leurs esprits, les jeunes filles et garçons se rendent tous compte avoir subi un véritable lavage de cerveau hypnotique.

Shimobe apparaît subitement face à eux et leur prédit l’enfer sur Terre. Sa technique d’hypnose correspond à une méthode utilisée par une secte, d’une valeur intensive de plus de 50 fois le taux d’une hypnose classique.

Il leur a administré 100 signaux suicidaires qu’ils devront détecter contre vents et marées. En dépit de quoi, une mort violente les attend au tournant.

Des signaux tels que :

  • il est interdit de révéler ce qui s’est déroulé à quelqu’un d’autre de la classe
  • il est interdit de boire du café
  • il est interdit de toucher un sexe en érection
  • il est interdit de boire de l’eau provenant d’une bouteille en plastique…

Les bourreaux deviennent des martyrs, sachant qu’au final, un et un seul pourra se sortir d’un tel guêpier, pour ressortir indemne de cette hypnose fataliste.

planches_62451

Signal 100, prévu en quatre tomes, démarre à cent à l’heure. Voici un véritable survival comme on les aime. Quelle qualité présente en tous points. Des protagonistes qui se démarquent les uns des autres. Nous avons 3 personnages centraux : Rena Kashimura, une élève à contre-courant du lot de sa classe, cherchant du piment dans son existence monotone ; Wada le meneur délinquant et surtout Sasaki, le véritable leader, nullement touché par l’effet hypnotique, vu qu’il était absent cette journée de cours.

Sakaki représente d’ailleurs la solution. Brillant, bien plus fort au combat que Wenda, il est entièrement libre de ses mouvements. Il s’est juré de protéger Rena qu’il aime. Sakaki rayonne par son aura. A l’allure de super beau mec, il dégage une énergie positive, et tente de calmer ses camarades. Tout le contraire de Wada, qui joue sur les faux-semblants.

Aux commandes scénaristiques, nous retrouvons Arata Miyatsuki, déjà à l’œuvre sur Perfect Crime. Il jongle avec brio avec son comparse Shigure Kondo, qui illustre merveilleusement la partie graphique. Honnêtement, attendez-vous à du lourd ! Encore faut-il être imprégné par cette folie nippone, qui brise tous les tabous. (ex : une élève grande gueule finit malmenée à obéir pour sauver sa peau en introduisant un vibromasseur grandeur nature au fond de son vagin…face à tous ses camarades de classe. Elle saigne en abondance et pire que tout, démontre sa virginité)

Les aficionados déjantés apprécieront à sa juste valeur ce petit bijou qui résonne à chaque page. Signal 100 correspond à une tournure moderne de Charsima fusionnée à Killer Instinct. (Ceci dit en passant des sagas de chez Delcourt ! Remercions l’éditeur de nous secouer avec autant d’entrain).

Miam Miam, on en veut plus !

Coq de Combat

 

3 commentaires sur “Signal 100 T1 & T2

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :