Chelsy : Tome 1 et 2

 

Auteurs: Dufaux et Joris.
Editeur :Glénat.
Sortie : 09/1990.

Les années 60… Années déclic…
Chelsy peint son destin aux couleurs du désir… dans son regard, il y a le doute et la révolte qui mène à l’indépendance… le corps d’hommes broyés par leurs propres illusions… et aussi une infinie tendresse qui se dépose sur vous comme des papillons de satin…


Singulier.

C’est marrant ces « vieilles » BD car on y retrouve  à leur début des noms marquants dans le 9e art. Jean Dufaux qu’on ne présente plus, scénariste émérite. JJ Chagnaud qui est devenu un maitre « coloriste ». Bon ici , il faut le savoir car on est plutôt dans le style flashy voir psychédélique mais qui colle parfaitement avec le thème de cette BD .Et puis il y a Eric Joris…. Nettement moins connu non ? J’ai d’ailleurs du faire des recherches pour constater que c’est  sa seule BD. Etonnant car son dessin est plutôt agréable et très vivant. Et puis, il faut dire que sa Chelsy, elle attire spontanément le regard. Visiblement le gaillard est actif dans l’art contemporain…un peu comme dans sa BD en somme. Voilà pour la présentation des auteurs.
Reste le récit. Alors là, on est dans le   loufoque, dans le rocambolesque, dans la farce macabre. Une phrase du tome 2 résume bien cette œuvre « ça échappe à tout dossier, on frôle le déséquilibre mental, le neurone apoplectique » .Tout un programme non ?
Il est évident qu’il faut lire cette série  avec un œil rouge, bleu.. euh voilà que je mets aussi à délirer, qu’il faut lire cette série au second degré, voir plus loin.
Une lecture à réserver aux habitués du style Dufaux , aux illuminés du bocal , aux artistes en somme.

c4407-a06-3e788fc-51561ec-13

Samba.

Chelsy2p.jpg

Inscrivez-vous à la newsletter.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :