Blacksad, tomes 1 à 3

couv-blacksad-T1L’histoire (scénario : Juan Diaz Canales, dessin et couleurs : Juanjo Guarnido)
Par un moche matin couleur sépia, Blacksad, détective privé de son état – ou  »fouille-merde » selon certains – est appelé par le flic Smirnov pour reconnaître un cadavre. Il reconnaît : c’est Natalia Wilford, une actrice avec qui il a vécu jadis la plus heureuse époque de sa vie. En bon flic, Smirnov lui conseille de garder le museau hors de cette affaire. En bon fouille-merde, Blacksad ne suit pas ce conseil avisé : un salaud a tué une femme et, par la même occasion, ses meilleurs souvenirs. Il va payer.

C’est juste l’histoire du tome 1, les autres tomes parlent d’une autre enquête.
Tome 1 : Quelque part entre les ombres
Tome 2 : Arctic-Nation
Tome 3 : Ame rouge

couv-blacksad-T2

L’avis de Gnès

J’ai été étonnée de ne pas trouver de chronique de Blacksad sur le blog de Samba… Je remédie donc à cela Sourire


Ce n’est pas une série BD « gentille », c’est le moins qu’on puisse dire.
Ce détective privé qu’est Blacksad est à la fois charmeur, cruel, tendre… un personnage à plusieurs facettes selon le type d’individu qu’il a en face de lui.
C’est qu’on s’y attache mine de rien Clin d'oeil

Le dessin et les couleurs nous mettent bien dans l’ambiance des diverses enquêtes.

Ce qui est intéressant c’est que les tomes ne sont pas à suivre, c’est une histoire différente à chaque fois, ce n’est pas plus mal.

couv-blacksad-T3

Pour conclure
Pas grand chose à dire de mal sur cette BD, d’autant plus qu’elle est en général très appréciée des lecteurs Clin d'oeil

Ma note
8/10




planche-blacksad-T3-reduite

Le cercle de Minsk.La chaîne brisée.

CercleDeMinsk_04cercleminskAuteurs :Giroud et JM Stalner
Editeur :Glénat.

L’eau monte.
Le cercle de Minsk : à l’origine, 5 soldats idéalistes qui, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, découvrirent un incroyable trésor de guerre. De quoi se livrer toute sa vie durant à l’oisiveté la plus égoïste ! Si ce n’est que les 5 hommes vont décider de consacrer cette corne d’abondance à la création d’une république parfaite, d’où la guerre sera à jamais bannie. Près de 60 ans après, le projet continue à se construire. Mais Iannis, héritier de l’un des fondateurs du Cercle – et pas franchement ravi de l’être – doit faire face à l’une des plus dangereuses attaques jamais menées contre ce dernier. Accusé de meurtre, ayant vu tout autour de lui les êtres qui lui étaient les plus proches mourir au feu, Le jeune médecin arrive en compagnie de la belle Ariane à Cayenne. En se doutant que cette fois encore un comité d’accueil armé va l’attendre…

Mon tsunami.
Par rapport à ma dernière lecture, je peux dire facilement que cette BD est salvatrice. Quel bonheur de lire une histoire claire, bien racontée avec des personnages déterminés. Cette BD est néanmoins trompeuse, l’emballage fait penser à une BD ésotérique mais il n’en est rien, on est plutôt dans l’espionnage et le thriller. Je ne vais certainement pas m’en plaindre moi qui vocifère sur ce genre beaucoup trop exploité actuellement. Par contre, on pourrait ergoter un peu sur le dessin de JM Stalner  surtout quand on connait son talent. Ce qui m’a marqué, c’est le dépouillement de nombreuses cases en plus d’un faciès très ressemblant pour la gente féminine.
Sinon, dans le résumé chez Glénat , ce tome est annoncé comme la conclusion de cette série, j’ai un peu des doutes en voyant la fin de l’histoire, je pense que Giroud nous prépare un rebondissement de derrière les fagots .En plus , on ne voit nulle part le mot fin.
On verra donc si cette série très « professionnelle » mais ne déchainant pas les foules trouvera le chemin du tome 5.

surprises.smileysmiley.com.6

cercledeminskle4

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑