Jacky et Célestin – intégrale 1963 – 1966

Scénario : Peyo ; Vicq ; Gos
Dessin : Walthéry
Éditeur : Éditions du Tiroir
224 pages
Date de sortie :  novembre 2022
Genre : aventure ; patrimoine BD


découvrez les oubliés de la grande galerie des personnages de Peyo

Présentation de l’éditeur

L’intégralité des planches de Jacky et Célestin dessinées par François Walthéry de 1964 à 1965 La série crée par Peyo et Will en 1961 est confiée à Walthéry en 1964 après 4 histoires dessinées par Will et Azara. Il en dessinera 4 autres avant de passer le flambeau à Francis et Leloup fin 1964 pour reprendre Benoît Brisefer, autre création de Peyo et Will. Outre les 4 épisodes dessinés par François Walthéry, ce volume d’intégrale comporte un volumineux dossier signé Bertrand Pissavy, grand spécialiste du genre.

 

jacky et célestin INT 1963-1964_pl

 

Mon avis

S’il est vrai que les voyages forment la jeunesse, il faut noter que certains voyages dans le temps ont le don de nous rajeunir. C’est le cas de cette intégrale que les Éditions du Tiroir, qui portent bien leur nom, ont ressorti des archives en leur donnant au passage un bon coup de dépoussiérage.

Il y a déjà eu deux intégrales de Jacky et Célestin. Une publiée en 1989 chez Rombaldi agrémentée d’un petit dossier de 12 pages, et une publiée par Noir Dessin Production en 2008 en noir et blanc et tirée à 800 exemplaires. Celle-ci est sans doute la plus intéressante puisqu’on y propose un dossier richement illustré de 50 pages signé Bertrand Pissavy-Yvernault, grand spécialiste du patrimoine BD. Un dossier passionnant dans lequel on y découvre la genèse des albums mais aussi la vie des auteurs et le fonctionnement du studio Peyo à l’époque. On ne peut être qu’admiratif devant ce travail artisanal où, dans un monde sans internet et sans ordinateur, tout était fait à la main. Et bien mieux fait qu’un paquet d’albums qui sortent de nos jours.

Les personnages de Jacky et Célestin furent créés par Will et Peyo en 1961 pour le journal Le soir Illustré. Au bout de 4 histoires, Peyo, de plus en plus accaparé par les Schtroumpfs, Benoit Brisefer et des travaux publicitaires, n’avait plus le temps de gérer cette nouvelle série. Il en confia alors les rênes à un tout jeune dessinateur issu de son studio, Walthéry. Ce dernier réalisa 4 albums que l’on retrouve ici (Vous êtes trop bon ! , Casse-tête Chinois, Le Chinois est rancunier, Sur la piste du scorpion) et qui sont les seules histoires de Jacky et Célestin à avoir été publiées en album dans les années 80 dans la collection Péchés de jeunesse.

Ces 4 histoires sont une merveille de la BD classique belge et mettent en scène deux jeunes adultes dans des aventures semi-policières où les maîtres mots sont l’action et l’humour.

Voilà donc d’excellentes BD jeunesse d’autrefois, qui paraîtront peut-être un peu surannées pour certains, mais aux aventures pétillantes pleines de fraîcheur et de joie de vivre qu’il fait bon redécouvrir ou découvrir. Et puis Walthéry ! Quel talent !

Loubrun

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un commentaire sur “Jacky et Célestin – intégrale 1963 – 1966

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :