Le questionnaire du mouton de Stibane.

C’est à l’occasion d’une séance de dédicaces à la libraire la Traversée à Verviers que j’ai eu l’occasion de rencontrer les auteurs du label le chaînon manquant et notamment Stibane auteur de retour en Calabre.

Stibane, de son vrai nom Luc Van Linthout, est auteur et illustrateur de livres pour enfants, dessinateur et scénariste de bandes dessinées, sculpteur et peintre.
Aîné d’une famille nombreuse et frère jumeau de Georges Van Linthout, il passe toute son enfance à Cheratte, un village connu pour son charbonnage et ses dessinateurs de BD (Walthéry, Mittéï et les jumeaux Van Linthout).
A Liège, il a obtenu le Graduat arts plastiques de l’Institut Saint-Luc. Outre l’illustration, il se consacre à la bande dessinées et à la peinture.
Dessinateur de BD et illustrateur reconnu pour la jeunesse (aux éd. Pastel / L’École des Loisirs), Stibane a également réalisé la reprise du « Petit Noël » (1990-1994), sous la direction de Franquin (Marsu Productions).
Avec son frère Georges Van Linthout, il est l’auteur de la série « Les enquêtes Scapola » (Casterman, 2000-2003), et avec le même et Didgé, il signe la série Caméra Café (Jungle, 2003-2004).Stibane a collaboré de par ses illustrations à « La Cabane » (La boîte a bulles, 2015) dont Benjamin Fisher est le scénariste.

Votre héros de BD préféré ?

Stibane : Gil Jourdan

Votre méchant préféré, toujours en BD ?
Raspoutine.

Quel serait selon vous le plus beau couple de la bande dessinée ? (Choisir deux personnages)

Mademoiselle Jeanne et Corto Maltese.

Avec quel autre auteur/dessinateur rêveriez-vous de pouvoir travailler ? Les morts peuvent jouer !

Maurice Tillieux.

Une anecdote vécue pendant un festival BD ?

Et bien, je ne compte plus les fois où on m’a confondu avec mon frère, George !

Vous écoutez qui/quoi en dessinant/écrivant ?

Des podcast en relation avec l’Histoire.

Votre cheval de bataille (ou vos sujets favoris) ?

Je me laisse emporté par mon instinct.

Une manie ?

De trop manger !

Votre plus vieux souvenir BD?

Une rencontre avec Walthéry qui travaillait encore au studio Peyo


Votre gros mot préféré ?

Trou de balle à coulisse.

Et enfin une dédicace.




Merci à Stibane pour ce bon moment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :