Le Chant de l’Aurore

Scénario : Daphné Buiron
Dessin : Caroline Dhery
Éditeur : Jungle
Date de sortie : 13 octobre 2022
Genre : jeunesse, découverte

« Les aurores dessinent des chemins de lumières pour les esprits des morts qui souhaitent venir en aide aux humains dans leur mission de vie… »

Présentation de l’éditeur :

L’aventure d’un père et son fils dans le grand nord

Quand Eliott et son père décident de découvrir l’Islande en plein cœur de l’hiver, ils sont loin de se douter jusqu’où ce voyage va les mener.

Logés dans la mystérieuse Aurora House du petit village de Laudvik, une maison d’hôte isolée sous la neige, ils espèrent bien réaliser leur rêve : voir danser les aurores boréales ! Là-bas ils font la rencontre de Robb, un scientifique passionné dont l’ambition est d’entendre chanter les aurores, et de la mystérieuse Mariette.

Eliott saura-t-il percer leur secret et les accompagner au bout de leur quête ?

Le chant de l-aurore_Daphne Buiron_Caroline Dhery_Jungle_extrait

Mon avis :

Les aurores boréales… Quel phénomène fascinant et mystérieux. Robb et Madelina ne le savent que trop bien, eux, ce couple qui accueille des visiteurs pour contempler leurs danses dans le ciel, ce couple bien réel dans une fiction magique. C’est après les avoir rencontrés en Laponie que Daphné Buiron a décidé de leur rendre hommage en les intégrant dans son récit.

Une aventure féérique à bien des égards. Mais l’Islande n’est-elle pas un des derniers refuges naturels du petit peuple ? Bien qu’il n’y ait pas de lutins ni de farfadets dans cette histoire, la Nature joue un rôle immense à commencer par le ciel, évidemment.

Eliott et son père sont venu admirer les aurores boréales après une maladie de longue durée de l’enfant – du moins peut-on le supposer. Mais tout est si mystérieux, nouveaux, fantastiques et magiques dans ce pays du nord que tout reste à découvrir et à apprendre. Ce que le lecteur fera non seulement au fil des pages, mais également en fin d’ouvrage avec un carnet de voyage éducatif.

Le graphisme de Caroline Dhery est de bonne facture bien qu’un peu léger, avec une colorisation plutôt fade dans son ensemble. Ce qui n’empêche pas d’apprécier les merveilles qui s’offrent au regard, comme les aurores bien évidemment, mais aussi la baleine venue au port, les volcans, les sources chaudes, … on ne le dira jamais assez : la Nature a un grand rôle dans ce récit et la magie aussi, par le biais d’une légende qui amènera à vouloir, plus que tout, entendre le chant des aurores boréales. Vous saviez qu’elles chantaient parfois ?

ShayHlyn.

PS : Joyeux Noël/Yule à tous !!

3 commentaires sur “Le Chant de l’Aurore

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :