Terres d’Ogon T01

Zul Kassaï

Scénario : Jean-Luc Istin
Dessin : Kyko Duarte
Éditeur : Soleil
64 pages
Date de sortie : 9 novembre 2022
Genre : Fantasy

« On ne saura jamais s’il a survécu ou non.
On sait déjà qu’il a survécu à une nuit qui aurait dû lui être fatale. Le pari est donc gagné.
Et ça ne me dérange pas d’avoir perdu. Cet enfant possède une forte volonté. Il mérite de vivre… »

Présentation de l’éditeur :

Par-delà les terres d’Arran s’étend un vaste et riche continent, peuplé d’animaux sauvages et de peuples mystérieux, des terres aussi dangereuses que fascinantes, que l’on nomme les terres d’Ogon.

Au nord d’Ogon on dit que le peuple Kulu est sous la protection des Zul Kassaï, dieux immortels à la peau rouge, Lorsqu’un Tog sanguinaire assassine la famille du jeune Ubu, ce dernier se présente à ses dieux réclamant justice. La décision est prise : les Zul Kassaï ne feront pas la guerre aux Tog. Roass’aa n’est pas de cet avis et décide de braver l’interdit et d’accompagner Ubu en pays tog.

terres d-ogon_T01_Zul Kassai_JL Istin_Duarte_Nanjan_Soleil editions_extrait

Mon avis :

Je vous le disais déjà dans le tome 29 de la série « Elfes » : il y a du nouveau dans l’air ! Et plutôt que de continuer la série principale en incursion sur un autre continent, Jean-Luc Istin, avec la complicité de Kyko Duarte, se lance dans une nouvelle saga en parallèle : les « Terres d’Ogon » entièrement consacrée à ces nouvelles terres. Dès lors, nous ne dirons plus « Les aventures des Terres d’Arran » (qui serait bien trop réducteur), mais le Monde d’Aquilon !

Dans ce premier tome, nous retrouvons le peuple mentionné dans Elfes. Les Kulus vivent en harmonie avec leurs terres. Une tribu de style africain, qui n’est pas le seul aspect renvoyant à ce continent de la Terre. Un autre clan, les Togs, ressemblent à des gorilles des montagnes – ce qui explique sans doute pourquoi ils vivent sur des hauts plateaux où se dressent des pyramides d’inspiration Maya/Aztèques. Afrique, Amérique du Sud… pour un peu, on s’étonnerait de voir de la neige, mais comme l’aventure se déroule au nord du continent miroir des Terres d’Arran : tout est possible !

Près de la moitié de ce premier tome est consacrée à ces deux peuples que la mort a décidé de réunir un soir. Chantant autour d’un feu de camp, une famille Kulu s’est vue décimée par une horde Tog, à l’exception du jeune Ubu et, sans qu’il le sache, son petit frère encore bébé. Le premier usera de ses dernières forces pour rejoindre le volcan où résident les Zul Kassaï, ces dieux à la peau rouge, tandis que le second va être emmené par le chef de troupe Tog comme tribut pour son clan.

Alors, enfin, le lecteur pourra savourer de revoir des elfes ! Rouges qui plus est, eux qui sont presque entièrement disparus des Terres d’Arran. Le lien est finalement fait et nous pouvons nous délecter de cette nouvelle saga prometteuse. Les créatures d’Ogon sont bien différentes d’Arran. La vie y est aussi, apparemment, plus archaïque. Ce qui donne à espérer qu’il ne s’agira pas d’un remake dans un autre continent, mais bien des aventures d’un autre genre, toujours pleine d’action mais avec tellement de choses, de peuples et de cultures à découvrir !

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :