Intraitable T3

Scénario : Choi Kyu-Sok
Dessin : Choi Kyu-Sok
Éditeur : Rue de l’échiquier BD
Date de sortie : 17 septembre 2020
204 pages
Genre : Chronique sociale

« Lorsque les normes sont appliquées de façon optimale le pouvoir privé recule. C’est pourquoi les décisionnaires redoutent le phénomène. Ils s’emploient à maintenir les règles dans l’état d’un feu de signalisation en panne, pour mieux les instrumentaliser quand leur autorité est menacée. »

Présentation de l’éditeur

Salariés versus multinationales : comment résister face à un patron prêt à tout pour briser un mouvement social ?

Au début des années 2000, la crise financière et économique marque profondément la société coréenne. Dans ce contexte douloureux, un militant syndical à la fois idéaliste et pragmatique, le charismatique Gu Go-shin, mène des combats difficiles mais nécessaires à la tête d’une petite agence-conseil de défense des travailleurs. Son chemin croise celui d’un jeune cadre d’une grande rectitude morale, Lee Soo-in, récemment entré dans la grande distribution après un passage dans l’armée. Révolté par les pratiques détestables de son nouvel employeur, un puissant groupe français récemment implanté en Corée, Lee va choisir de s’y opposer, avec le concours du providentiel Gu…

Mon avis

Lecteur de Samba BD, si tu lis ces lignes c’est que tu as dû trouver dignes d’intérêt les deux premiers tomes narrant les luttes syndicales de M. Lee et M.Gu. Tu as bien raison de te montrer curieux et concerné, ce sont d’ailleurs deux des qualités dont les héros d’Intraitable sont naturellement pourvus.

Le quotidien d’employés du supermarché Fourmi suit son cours et n’est pas dénué de tensions et de conflits. Je ne connais pas la Corée du Sud. Rien de rédhibitoire là-dedans bien évidemment mais il faut souligner les différences culturelles qui séparent la société française ( je parle de la France volontairement) de celle sud-coréenne. Si cette dernière remarque ne révolutionnera très probablement pas le monde de la sociologie elle apportera cependant un peu de contenu à ma chronique : les usages, les coutumes, les comportements, les réactions, les codes et les expressions, dans leurs spécificités sud-coréennes influent sur le récit et participent à son originalité. Je ne parlerai pas de choc culturel, car de nombreux évènements et phénomènes décrits dans Intraitable pourraient parfaitement avoir lieu en France ou en Belgique ( je parle de la Belgique volontairement). Le film La loi du Marché renvoie parfaitement, dans un contexte occidental, au scénario de Choi Kyu-sok.

S’il s’agit de parler de choc culturel, ce troisième tome est avant tout celui entre Lee et son patron français Gaston. Les pratiques abusives de la direction et l’opposition syndicale à celles-ci sont personnifiées par ces deux personnages dont la relation a évolué au fil du temps. Ce duel montre, pour presque paraphraser Juliette Arnaud (si, si), que le cynisme de la vie est bien cynique. Car c’est avec ce sentiment que c’est l’Entreprise (pas le vaisseau dans Star Trek mais Fourmi) qui écrase tout, même Gaston le patron, que la lecture se poursuit.

Je ferme mon ordi et je me mets à la lecture du tome 4. Au revoir… A bientôt… ( avec la voix du gars à la fin des Mystérieuses Cités d’Or).

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_troiscoeur_trois_et_demi


Petitgolem13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :