White Blood T1

Scénario : Lim Lina
Dessin : Lim Lina
Éditeur : Michel Lafon/Kazoku
Date de sortie : 9 juin 2022
300 pages
Genre : Seinen

« Même si domptée, aux yeux des humains tu es toujours un monstre »

Présentation de l’éditeur

Park Hayan est une vampire de sang pur qui ne rêve que de vivre en paix avec les humains. Mais pour ces derniers, les vampires sont des monstres eff­rayants. Et chaque nouveau meurtre commis par un vampire renforce la haine que les humains leur vouent. Pour s’intégrer à la société et obtenir la paix qu’elle désire, Hayan doit mettre fin aux crimes des autres membres de son espèce.

Mon avis

Michel Lafon nous offre (enfin, j’écris nous offre …) la version papier en français du visiblement très célèbre webtoon (c’est ma fille aînée qui me l’a dit) White Blood.

Le premier tome fait parfaitement le job. Les planches sont de couleurs vives (bon OK c’est pas hyper crayonné mais il faut vivre avec son temps), les dessins de Lim Lina sont très soignés, précis et détaillés. On y retrouve certains codes graphiques habituels des mangas (sud-coréen pour celui-ci) même s’il se démarque par des cadrages et des jeux de lumière remarquables qui soulignent les variations de rythme de l’histoire. Et c’est bien là l’intérêt majeur de White Blood qui se frotte au thème du vampire si souvent traité en littérature: aux scènes d’action se succèdent romance, humour et drame. L’enchainement narratif est habile, on se laisse porter dans ce volumineux premier tome avec une indéniable satisfaction.

Le lectorat ciblé est adolescent et les fils scénaristiques, bien que peu originaux, sont transcendés par une « mise en scène » (je mets les guillemets car je m’écarte de la définition initiale de l’expression) vive et animée. L’ennui n’a pas sa place dans la vie de la très jolie Park Hayan (qui ressemble, je trouve, à la Belle de Disney) qui cherche à trouver une place dans une société dans laquelle elle doit (sur)-vivre en se cachant.

Les éléments de l’intrigue sont intelligemment amenés, j’ai cependant regretté une mise en avant un peu trop importante à mon goût du système de caste des vampires, mais c’est la lecture des prochains tomes qui pourra ou non me le confirmer.

Il n’en reste que la découverte de White Blood a été un moment tout à fait agréable qui tient toutes ses promesses. Hâte de lire la suite.

ScénarioDessinico_Album
coeur_troiscoeur_quatrecoeur_trois_et_demi


Petitgolem13

Un commentaire sur “White Blood T1

Ajouter un commentaire

  1. J’ai hâte de lire la suite également. J’appréhende souvent les récits de vampires car j’ai peur de voir ces créatures dénaturées ou plongées dans des histoires répétitives. Là, j’ai accroché.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :