Tirésias.



Scenario: Serge Le Tendre

Dessin :Christian Rossi.

Éditeur : Dargaud.

Date de sortie : 26 aout 2022.

120 pages

Genre : mythologie grecque.

« Tu recouvreras ta forme originelle le jour où tu sauras te sacrifier pour sauver l’être qui est le plus cher au monde. »

Le résume éditeur.
En ce temps-là, les dieux régnaient sans partage sur la Grèce, et les mortels vivaient avec eux en parfaite harmonie… ou presque ! L’action démarre à Thèbes, alors sous la protection de la déesse Athéna. La ville est peuplée de guerriers glorieux, tous rivaux et adulés par les femmes. Les mœurs sont plus que libres, et les comptes se règlent sur la place publique, au vu et au su de tous. C’est là que vit Tirésias, séducteur invétéré quelque peu prétentieux. Après avoir abusé d’une prêtresse du temple, il subit les foudres…

Mon avis.
Je m’apprêtais à vous dire le plus grand bien de cet album et puis je découvre qu’il s’agit d’une rééééédition d’un album initialement sorti chez Casterman en 2001. Mais vous savez ce qu’on dit des vieilles casseroles, on y fait les meilleures soupes mythologiques.

En fait cet album regroupe deux albums d’où la pagination copieuse sur ce personnage de Tirésias. Un héros bien malchanceux avec les dieux, tout d’abords Athéna qui le transforme en femme, Héra qui le prive de ses yeux et enfin Zeus qui le dote du don de divination. Ce qui lui vaudra de rencontrer un certain Ulysse aux enfers mais ça c’est une autre histoire.

Cette BD oscille au début entre une sorte de comédie avec pas mal d’humour potache et un drame qui se dessine petit à petit. Le récit se veut aussi parfois plus profond avec des réflexions sur notre altruisme, sur notre relation avec les autres avec plusieurs regards en fonction du sexe des intervenants. Bon, je ne vais pas tout vous raconter ( surtout si vous l’avez déjà lu !!!) mais la lecture de ce titre est très agréable, copieuse et passionnante. Tout comme pour Astérios, Serge Le Tendre s’amuse avec la mythologie grecque en la respectant dans les grandes lignes mais il la mélange aussi dans tous les sens pour notre plus grand bonheur.

Coté dessin, je dois avouer que j’ai une nette préférence pour celui de Peynet mais Christian Rossi restitue très bien la ville de Thèbes et de ses habitants avec parfois des expressions un peu exagérées et un peu caricaturales. Il faisait en somme du manga avant l’heure (ça date de 2001 ne l’oubliez pas) ! Aussi, je le trouve parfois un peu sage vu le sujet mais tout est dans la suggestion et le charme.

Allez, j’enchaîne avec la gloire d’Hera sorti en 2002, visiblement dans la même veine vu les bonnes notes attribuées sur les sites spécialisés BD et comme SambaBD n’existait pas encore à cette époque 😊… On va rattraper ça !


Sambathena.

2 commentaires sur “Tirésias.

Ajouter un commentaire

  1. J’avoue que j’avais lu tous les tomes de ces séries il y a 20 ans attiré par le graphisme de Rossi (déjà) mais n’en garde aucun souvenir… je ne les relirai probablement pas car j’ai une trop grosse PAL.🙄

    Aimé par 1 personne

  2. « rééééédition  » 😀

    Idem Dgege. Malgré le renom des deux auteurs, je n’en ai aucun souvenir. Je vais le rechercher dans ma bibliothèque pour le relire (pas sur que je le retrouve tout de suite :-))

    Apres verif lu que le tome 1 (car Tiresias est le tome 2 – notification absent de la couv de réééééédition d’ailleurs)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :