Le Loup qui n’aimait pas les Contes

Scénario : Séverine de la Croix
Dessin : Pauline Roland & Sandrine Goalec
Éditeur : Splash !
Date de sortie : 16 juin 2022
Genre : jeunesse

« – Par mes grosses patounes poilues, s’alarme-t-il, une petite fille est en danger !
Syrius s’empresse de lui venir en aide. Évidemment, la petite fille se méfie de lui…PAF ! »

Présentation de l’éditeur :

Comment être heureux quand on est un loup mais qu’on n’aime pas les contes ? Ça suffit le mythe du « grand méchant loup » ! Et si la solution était de montrer que les contes disent des bêtises ? Facile à dire, mais pas facile à faire…

Mon avis :

Pauvre Syrius (non, pas Syrius Black dans Harry Potter) : parce qu’il est un loup, tout le monde a peur de lui… Que ce soit un petit chaperon rouge, 7 chevreaux laissés seuls à la maison par leur maman ou la chèvre de Monsieur Seguin : personne ne veut jouer avec lui. Pire, quand c’est lui qui est en danger comme lors d’une tempête tout près de la maison des trois petits cochons, aucun ne lui porte assistance !

Voici donc une histoire pour les petits afin de leur apprendre qu’il ne faut pas juger quelqu’un à son apparence. Au fil des pages, Séverine de la Croix démontre combien Syrius est gentil (Syrius Black aussi d’ailleurs !) et qu’il ne cherche qu’à se faire des amis… et le dessin de Pauline Roland, assistée par Sandrine Goalec, aide grandement. Des pages remplies par deux ou trois scènes maximums que les plus petits pourront aisément raconter et comprendre. Le trait est clair, expressif et, sûrement, très rigolo pour les enfants qui pourraient bien aimer ces aventures de créatures qui n’aiment pas la lecture. Comme Eusèbe le chat, la petite souris qui n’aimait pas les dents ou le yéti qui n’aimait pas la neige…

Des histoires courtes, faciles à lire aux bouts d’choux quand c’est l’heure d’aller dormir, et qui leur apprennent les choses de la vie en toute simplicité. Alors pas de long discours, mais une incitation à faire cette collection aux éditions Splash !, pour apprendre en s’amusant et renforcer les liens parents/enfants lors du coucher.

À la prochaine,
ShayHlyn.

3 commentaires sur “Le Loup qui n’aimait pas les Contes

Ajouter un commentaire

  1. Ma femme lit tous les soirs des histoires à nos deux petites filles quand nous les gardons. On leur a même appris à ne pas avoir peur du loup…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :