Du-Ran-Ki

L’œuvre inachevée

Auteurs : Kentaro Miura & Studio Gaga
Éditeur : Glénat
260 pages
Date de sortie : 6 juillet 2022
Genre :
Fantasy

« Cet enfant n’est ni divin, ni humain… ni homme, ni femme… Sur terre, dans le ciel ou entre les deux, il sera toujours seul […] Usumgall… voici le nom que je t’offre. ‘Usum’ signifie ce qui est unique… et ‘Gall’ veut dire grand. Usumgall veut donc dire ‘Dragon’. »

Présentation de l’éditeur :

Parallèlement à Berserk, Kentaro Miura s’était lancé dans un nouveau projet : créer un nouvel univers fantasy, qui serait dessiné par les artistes qui l’assistent au quotidien, à savoir le studio Gaga. C’est ainsi qu’est né Dur-an-ki, racontant les aventures trépidantes de Usumgall, mi-dieu et mi-humain, mi-homme et mi-femme qui grandit et chasse aux côtés de ses amis humains.

Suite au décès de Miura, la série a été arrêtée et ne connaîtra donc pas de fin. Cependant, ce tome inachevé contient le scénario d’origine écrit par Miura, ainsi que toutes ses esquisses et documents préparatoires. De précieux documents qui permettront aux lecteurs de se plonger dans le processus créatif du grand maître.

Du-Ran-Ki_Kentaro Miura_Studio Gaga_Glenat_Fantasy_extrait

Mon avis :

Un ouvrage mâtiné de tristesse sachant qu’il s’agit de la dernière œuvre supervisée par Kentaro Miura avant son décès en 2021. Du-Ran-Ki retrace les aventures du/de la jeune Usumgall engendré(e) par deux divinités de la sagesse issues de deux mythologies différentes. Autant dire que, de prime abord, l’histoire fait penser à celle d’Hercule, bien que le contexte de sa descente sur Terre soit différent. Qui plus est, l’auteur a fait preuve d’une grande volonté de mélanger les mythes et légendes du monde, de sorte que l’enfant soit élevé par un couple âgé vivant… dans l’antique arche de Noé !

Un mélange qui n’est pas pour déplaire aux lecteurs, loin de là. Ce qui surprend davantage, c’est le scénario initial, retrouvé en deuxième partie de tome. Avant de devenir Du-Ran-Ki, le récit se nommait « Amazone » et narrait le voyage dans le temps et l’espace d’un jeune homme androgyne, féru d’Histoire et de guerres. Par le biais d’une relique archéologique, le jeune homme se serait retrouvé plongé au cœur de la guerre de Troie, cachant son sexe au peuple Amazone qui l’aurait accepté comme nouvelle apprentie guerrière. Un Isekai dans la plus pure tradition… mais comme je l’aurais dit dans ce cas-là : encore un ?!

Pourtant, l’un comme l’autre ne verra pas sa fin. Afin de respecter son œuvre et ne pas risquer de la dénaturer en apportant une suite aux deux récits qui n’aurait pas été dans l’esprit du grand maître, les Studios Gaga ont décidé de laisser Du-Ran-Ki inachevé. Au grand dam des lecteurs qui auront pu reconnaître la patte de Kentaro Miura, avec une minutie du détail, des visages expressifs – et même un jeune homme ressemblant à s’y m’éprendre à son héros phare dans « Berserk » – des créatures légendaires comme le faune Pan ou la Manticore et des peuples d’origines diverses à l’instar des, si je ne me trompe pas, babyloniens.

Autant dire qu’il préparait un petit bijou s’il avait pu continuer sur sa lancée. Une œuvre qui pourrait inciter à croire que l’auteur se tournait davantage vers le féérique au détriment de ses scènes de guerres épiques, comme l’atteste la fin de Berserk également. Ne reste plus qu’aux fans d’imaginer la suite des aventures du jeune Usumgall.

ShayHlyn.

2 commentaires sur “Du-Ran-Ki

Ajouter un commentaire

  1. message de Rc Manager sur twitter
    Ouais mdr c’est abusé j’ai lu le manga aujourd’hui et c’est horrible mdr , bon on pourrait ce dire que c’est la fin après le coup de couteau que le monstre c’est pris mais nan …
    Et les Amazones , en vrai il y a un petit potentiel manga à faire la .
    Le script est déjà écrit …

    Aimé par 1 personne

    1. Sauf que si j’ai bien compris (illumination soudaine) : Miura ne voulait plus que sa nouvelle série soit un isekai (voyage d’un héros dans un autre monde) du fait qu’il y en a énormément, beaucoup (trop ?!) en ce moment. Il a donc remanié son héros pour qu’il soit déjà dans l’époque voulue. On peut donc imaginer qu’à un moment donné Usumgall allait se retrouver chez les amazones, faire la guerre de Troie, etc. Or, cette version là, n’a pas de véritable scripte, même si l’idée générale a été posée pour « Amazone ». Comme Usumgall est clairement différent de Subaru, tout peut changer et personne ne sait ce que Miura avait en tête… je sais pas si j’ai été très claire 🤔😅

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :