La Chute de Dante [Public Averti]

Auteur : Manolo Carot
Editeur : Glénat
Genre : Drame
Sortie : le 30 mars 2022

Repris au label Porn Pop aux éditions Glénat, la Chute de Dante explore la descente aux enfers du peintre, cherchant à tout prix la quintessence de son art au détriment de sa propre raison.

Avis de l’éditeur :

Dante est un peintre provincial aux ambitions excédant son talent. Il voudrait atteindre une forme d’art proche du divin mais ne parvient qu’à faire le constat de ses insuffisances. Beatriz, sa femme, le soutien corps et âme, mais sa gentillesse doucereuse fatigue son mari.

Mon avis :

En dépit d’un talent certain, Dante scrute ses journées de manière mélancolique, où la tristesse et la fadeur ont pris le monopole sur son entrain et sa fougue d’artiste. Même son épouse Beatriz ne parvient plus, le moins du monde, à le calmer ou le satisfaire. Tout est morne, sans saveur. D’autant que ses œuvres ne font pas l’unanimité.

Par quel diable cet escrimeur du pinceau peut-il envisager de retrouver quelconque passion ? D’une étrangère, pardi ! Une compositrice en pleine ascension, nommée Judith de la Beth. Grande, provocante, franche, vêtue d’une robe rouge lors de leur rencontre au vernissage.  Une rencontre qui laissera des marques puisque l’artiste en péril se retrouve sous l’emprise de la diabolique femme fatale.

La Chute de Dante excelle dans la maitrise de surpasser l’artiste commun pour lui permettre d’atteindre la perfection, au point de perdre ce qui faisait de lui un homme, renouer avec sa chair véritable, aussi obscure soit-elle, afin d’atteindre la définition de la perfection, le rituel du coup de pinceau ultime.

Il y a l’homme avant sa prise de conscience, certes cajolé et aimé, mais barricadé, comme prisonnier d’une existence vouée à l’exil. Puis, sa seconde nature prenant l’ascendant, où s’entremêlent folie furieuse et désir ardent de projeter le subliminal, la face cachée du miroir. Quitter sa femme qui l’adore pour une parfaite inconnue, au résultat dévastateur, épris dans un cortège de luxure et débauche infernale pour le paraître de ses toiles sensuelles, démoniaques, surclassant les émotions classiques, rendant Dante fou à lier mais bercé de perfection.

La chute de Dante_Manolo Carot_Glenat_extrait

Manolo Carot accentue cette nuance de vide à remplir, à déverser son art tel un torrent de flammes sur une toile, faites de morts, de sang, de chairs mises à nu, de sexes affriolants, s’entremêlant vers une passion abyssale, ténébreuse, empreinte de sarcasmes et tétanisant les pupilles.

Tout ce récit se résume à deux personnages : Dante et Judith, un couple autant voué à l’échec ultime qu’à une image personnalisée d’un complot fonctionnant à l’unisson. D’entrée de jeu, Dante saisit que pour parfaire son art jusqu’à la sublimation, la contrepartie requiert de tout perdre en gage de fidélité. Fascinant et dévastateur.

Un scénario mené tambours battants et un style graphique plutôt réussit, même si on aurait pu s’attendre à mieux. Bien que les émotions vives soient mises en avant (colère, tristesse, folie, abandon…), il n’en demeure pas que l’on se retrouve face à un trait quelque peu forcé, pour lequel, la qualité des planches varient grandement.

Les scènes à caractère sexuelles n’emprisonnent guère le lecteur, et apparaissent le temps d’un instant, répété tout du long du récit. Plutôt convaincantes dans leur ensemble, elles parviennent à stimuler de leur impact la qualité de l’ouvrage. Autre point marquant : les couleurs vives qui bercent le regard de leur attention.

On reste perplexe sur le choix du papier mât sur celui du glacé, qui aurait pu faire jaillir le trait de l’auteur, nettement plus à son avantage.

Coq de Combat

Un commentaire sur “La Chute de Dante [Public Averti]

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :