Les futurs de Liu Cixin – tome 1 – La Terre vagabonde

Scénario : Christophe Bec
d’après Liu Cixin

Dessin : Stefano Raffaele
Éditeur : Delcourt
132 pages
Date de sortie : 23 mars 2022
Genre : science-fiction

 


« Ma mère m’a raconté le jour où toute la famille est allée admirer le soleil se coucher pour la dernière fois. Il lui avait fallu trois jours et trois nuits pour enfin disparaitre de l’horizon.

La Terre venait de s’arrêter de tourner. »

 

Présentation de l’éditeur

Depuis la prévision de la mort de notre soleil, l’humanité s’activait à sa survie dans un projet sans précédent : piloter la Terre jusqu’à la constellation du Centaure afin d’y trouver la nécessaire chaleur de son étoile. Un voyage long de 2500 années terrestres…

 

les futurs de Liu Cixin T1_pl2

 

 

Mon avis

Les futurs de Liu Cixin, une nouvelle collection SF prévue en 15 albums qui voit le jour chez Delcourt. Liu Cixin est l’écrivain de science-fiction le plus populaire de Chine. Il a publié plus de 40 récits de fiction et s’est fait connaître en occident avec la trilogie Le problème à trois corps (Actes Sud). L’autre texte vedette de l’auteur est The Wandering Earth, en français La Terre vagabonde, qui ouvre cette nouvelle collection. Je ne connais pas l’œuvre littéraire de Liu Cixin, mais ce qu’en montre le dossier de presse a l’air très alléchant et prometteur quant aux adaptations BD. Ingénieur de formation, Cixin, dans ses futurs imaginaires, « fait entrer en collision des sciences comme l’astro-physique, la géo-ingénierie ou la génétique avec ce qui nous rend humain : notre savoir-faire, notre créativité , notre courage. ». Il place l’humanité au cœur de ses récits en la poussant dans des retranchements ultimes et hors normes.

Ce premier récit adapté par Christophe Bec et Stefano Raffaele, part d’un fait astronomique connu : la mort certaine de notre soleil. Ça n’est pas pour demain mais quand même, ça pourrait être pas mal de s’y préparer. C’est ce dont il est question ici, où, dans un scénario de hard-science plus ou moins crédible, il est question de faire déménager la Terre pour l’éloigner de la catastrophe solaire à venir. La destination c’est Proxima du Centaure. Ça n’est pas la porte à côté et le voyage va prendre quelques milliers d’années. Pour transformer la Terre en vaisseau, il faut en arrêter la rotation. Opération menée en 380 ans grâce à de colossaux réacteurs à plasma construits à la surface de la Terre. Les étapes suivantes étant le voyage, puis le ralentissement et la mise en orbite autour de son nouveau soleil.

Tout cela ne va pas sans de multiples problèmes, climatiques, géologiques, écologiques, et bien sûr sociétaux. Nous vivons tout cela en suivant la destinée d’un humain mêlée à tous les problèmes techniques et scientifiques qu’un tel projet pourrait impliquer.

Même si ça paraît totalement improbable, on finit par y croire à ce vagabondage terrestre. Le côté hard-science restant abordable, l’auteur réussi à rendre le tout plausible.

Graphiquement, Raffaele propose une partition très réaliste également, dans la quelle il est aisé de se projeter. Les décors, les costumes, les véhicules nous parlent ; on pourrait presque les voir en sortant de chez soi. On peut accorder une mention spéciale pour ces planches en vue panoramique se dépliant sur trois ou pages pages. C’est beau et ultra immersif.

les futurs de Liu Cixin T1_pl_pano01

Voilà donc une très très belle entame pour cette collection qui ne manquera pas d’aborder dans chaque tome des thèmes humanistes chers aux bonnes histoires de SF, comme ici avec le parallèle temps astronomique/temps humain et les questions de sacrifices et de legs intergénérationnels.

Il me tarde de découvrir les prochains volumes !

Loubrun

 

 

Un commentaire sur “Les futurs de Liu Cixin – tome 1 – La Terre vagabonde

Ajouter un commentaire

  1. Voilà une nouvelle saga SF bien alléchante que je dévorerai volontiers dès que j’en aurai l’occasion.
    Elle m’a d’ailleurs inspiré la bannière de la semaine…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :