Ce que nous sommes

Scénario : Zep
Dessin : Zep
Éditeur : Rue de Sèvres
88 pages
Date de sortie :  mars 2022
Genre : science-fiction ; anticipation

 


« Cela fait 30 ans que le projet DataBrain a été lancé. Nous sommes la première génération à être née avec un second cerveau numérique. »

 

Présentation de l’éditeur

Nous sommes en 2113, Constant équipé d’un implant, représente la première génération « augmentée » à vivre avec un second cerveau totalement connecté au DataBrain Center. Ce projet mondial lancé il y a 30 ans pour les plus fortunés, détournant au passage la quasi-totalité de l’énergie mondiale produite. Pour ceux qui peuvent y prétendre, toutes les expériences extrêmes non réelles mais aux sensations si proches du réel sont à portée de pilule à avaler ou de programme à télécharger.

 

ce que nous sommes_pl

 

 

Mon avis

Quand les Hommes augmentés sont en réalité très diminués ! C’est en gros le concept que nous présente Zep dans cette fable d’anticipation aux couleurs pastel mais au fond assez terrible et angoissant.

En 2113, les gens riches peuvent s’adjoindre les services d’un cerveau numérique hébergé dans des Datacenter, les DataBrain. Ils ont alors la possibilité d’augmenter leur capacité de manière ahurissante. Il suffit de télécharger une langue étrangère pour la connaître. Vous voulez nager au milieu des requins ? Pas de problème, il n’y a qu’a télécharger le programme qui va bien et vous vivrez l’expérience comme si vous y étiez. Vous voulez être un as en mécanique quantique ? Il y a le programme pour ça, en deux clics c’est dans la tête. Ça paraît cool comme ça, mais c’est en fait assez effrayant, car connaissance n’est pas maîtrise et le jour où ça plante, c’est la cata ! Vous ne savez plus rien et devenez quasiment un légume, ne sachant absolument plus rien faire sans l’aide technologique.

Cette expérience poussée ici à l’extrême, nous en avons un petit aperçu dans notre monde réel et y entrons plus ou moins avec complaisance en confiant une partie de notre vie à nos petits smartphones…

Dans cette critique habile du transhumanisme, Zep nous questionne sur ces « augmentations ». Ne sont-elles pas des chimères qui finiraient par affaiblir et asservir l’humanité ? Les interactions physiques entre humains sont-elles vraiment vouées à disparaître ? Ne sont-elles pas vitales ? Quelle place sommes-nous prêt à accorder aux technologies ? Sommes-nous capable de trouver le bon équilibre pour ne pas se laisser dévorer par elles ?

Avec son trait simple et épuré, Zep nous invite finalement à un voyage introspectif perturbant en ouvrant une fenêtre sur un avenir possiblement très glacial.

Ce que nous sommes, et ce que nous voulons être… Bonne méditation.

Loubrun

 

3 commentaires sur “Ce que nous sommes

Ajouter un commentaire

  1. Je l’ai lue en pdf et je suis un peu resté sur ma faim… ce n’est pas très crédible et ressemble à du comic avec des super héros aux super pouvoirs !… bref, un peu déçu (2/4).

    J’aime

  2. C’est une fable d’anticipation. L’idée c’est de pousser à l’extrême des concepts, ici la dépendance de l’humanité à la technologie, pour en dénoncer les dérives. Ça ne ressemble pas du tout à du comics de super-héros.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :