Les seigneurs de la terre – tome 6 – Résilience

Scénario : Fabien Rodhain
Dessin : Luca Malisan
Éditeur : Glénat
56 pages
Date de sortie : février 2022
Genre : société, saga

 


« Imaginez un peu quand tout va s’effondrer ! Est-ce la finance, le social ou une pandémie qui allumera la mèche ? En tout cas, quand notre système sera à genoux.. il faudra bien continuer à bouffer ! »

 

Présentation de l’éditeur

Tandis que Geoffroy est toujours coincé à l’hôpital, Florian retrouve en Belgique quelques amis activistes. Ils projettent de créer une force politique citoyenne afin de contrer les lobbies de l’industrie agrochimique, et ainsi de favoriser l’autonomie alimentaire. Ils se fendent d’un post dénonçant l’attentat réalisé sur leur ami chercheur, spécialisé sur les effets des pesticides et OGM. L’article fait grand bruit et pousse un mystérieux internaute à contacter Florian. Derrière le pseudonyme BFE (Bio For Everyone) se cache en réalité le dirigeant d’un grand groupe à l’éthique plus que douteuse… Dont l’objectif est de développer le label « AB », en s’appuyant sur Florian ! Toute la morale de Florian est remise en cause dans le dernier tome des Seigneurs de la terre. Un album conclusif préfacé par Pablo Servigne dans lequel l’intrigue s’enrobe à nouveau de précieuses connaissances sur une agriculture naturelle qui, au-delà du « bio », pose la question de la résilience dans cette époque qui est la nôtre. Préfacé par l’auteur Pablo Servigne, auteur de Nourrir l’Europe en temps de crise, vers des systèmes alimentaires résilients (rapport au Parlement européen).

 

les seigneurs de la terre t6_pl

 

Mon avis

Dernier acte de cette saga mi-fiction, mi-documentaire dans laquelle les auteurs dressent un portrait de l’agriculture et de l’agronomie mondiale assez inquiétant, mais aussi empreint de beaucoup d’espoir. En ligne de mire depuis le tome 1, les grands groupes chimistes Monsanto et Bayer, qui ne font plus qu’un maintenant, qui tiennent l’agriculture dans la tenaille des semences contrôlées et des pesticides, et qui poussent vers une agriculture intensive dévastatrice pour les sols et la qualité des produits cultivés, donc pour la santé.

Pour sensibiliser le lecteur à tous les enjeux et toutes les problématiques agricoles sans avoir recours à un discours trop didactique, les auteurs ont opté pour une saga familiale qui a l’avantage de pouvoir mettre en avant les conflits générationnels concernant les méthodes d’agriculture et d’éviter le piège du manichéisme trop facile.

Dans cet ultime épisode, Fabien Rodhain entrouvre les coulisses du monde Bio et des certifications y afférant. Le bio étant de plus en plus tendance et rentable en terme financier et d’image, les multinationales s’y intéressent de près, ce qui remet en cause le caractère véritablement bio de certaines productions. Autrement dit, il est légitime de se méfier de certaines certifications bio (des productions issues des serres d’Almeria en Espagne sont bio, mais poussent au prix de surconsommation d’eau pompée de plus en plus profondément et d’une surexploitation de la main d’œuvre).

Sont pointés également les moyens utilisés par les groupes industriels pour arriver à leur fin : Lobbying très puissant, pression poussant à la compromission, communication très forte, discrédit, intimidations, menaces…

La force de cette série est de dresser les constats sans concession, mais aussi de porter un message d’espoir. Le réveil des consciences est là, les méthodes d’agricultures alternatives et traditionnelles refont surfaces et montrent qu’elles peuvent nourrir la planète. D’où le titre de cet album, résilience : capacité d’un écosystème, d’une espèce ou d’un individu à retrouver un fonctionnement ou un développement normal après avoir subi une perturbation écologique.

Une saga passionnante et instructive, donc très utile.

Loubrun

 

Un commentaire sur “Les seigneurs de la terre – tome 6 – Résilience

Ajouter un commentaire

  1. J’avais lu le T1 que j’avais trouvé sympa et l’initiative est louable de traiter un sujet aussi important de façon romancée pour en faciliter l’accès… Bref, il faudra que je lise la suite !😉
    Ça valait bien une bannière…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :