Batman Ego

Scénario : Darwyn Cooke, Jeph Loeb, Paul Grist
Dessin : Darwyn Cooke, Bill Wray
Éditeur : Urban Comics
168 pages
Date de sortie :  14 janvier 2022
Genre : Thriller, Super-Héros

 


Mais quand le temps du Batman sera venu, tu t’effaceras… et me laisseras libre…

… de m’occuper enfin du diable. 

Présentation de l’éditeur

Au lendemain de la dernière vague de crimes du Joker, Batman se lance à la poursuite d’un de ses sous-fifres, Buster Snibbs, dans l’espoir d’obtenir des informations sur la position de son plus fidèle ennemi. Blessé, et épuisé tant physiquement que mentalement, le Chevalier Noir sauve néanmoins in extremis le vaurien qui, paniqué à l’idée-même des représailles de son patron, met fin ses jours. Un traumatisme qui poussera Bruce Wayne dans ses derniers retranchements, aux frontières de la folie pure.

Contenu V.O : Batman: Ego, Batman: Gotham Knights #23 & #33, Solo #5, Batman/The Spirit #1. En fin d’album : postface de Darwyn Cooke (2 pages), galerie des couvertures (13 pages) et biographies (2 pages)

Batman - Ego and Other Tails Deluxe Edition-192

Mon avis

Profitant de la sortie du film « The Batman », Urban comics réédite ce Batman Ego déjà paru chez Panini en 2008 (accompagné de « Catwoman: Selina’s Big Score » que Urban ressort dans l’album Catwoman – Le dernier braquage paru aussi en janvier de cette année).

Darwyn Cooke (1962-2016) était un très bon scénariste et un artiste au talent très particulier qui ne laissait aucun lecteur indifférent. Dans Batman Ego, il nous présente un Batman en proie à ses démons intérieurs et doutant de lui et de ses motivations. Construit comme un dialogue entre le héros et son coté sombre représenté par un double satanique, l’auteur livre un récit passionnant qui montre toute la complexité du Dark Night. Suivent deux courts récits, « Au pays des monstres » et « Le monument » en noir et blanc qui confirment le talent de Cooke (au dessin pour le premier, au scénario pour le second). L’album se continue avec « Dèjà vu », histoire contant des événements similaires à ceux survenus durant l’enfance du héros (le meurtre de ses parents) et qui approfondit le trauma de Bruce Wayne. Mais le meilleurs récit de l’album est bien le dernier, « La convention du crime », qui allie les personnages du Batman et du Spirit tentant de sauver les meilleurs policiers du pays lors d’une convention de la police à laquelle se sont invités les malfrats haut de gamme que sont le Joker, le Pingouin, Poison Ivy, Harley Quinn et bien d’autres. Cette fois c’est le grand Jeph Loeb qui raconte et Darwyn Cooke qui illustre. Enjoy !

JR

Batman - Ego and Other Tails Deluxe Edition-246

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :