En Bref : Catwoman à Rome…

Scénario : Jeph Loeb
Dessin : Tim Sale
Éditeur : Urban Comics
160 pages
Date de sortie :  28 janvier 2022
Genre : Super-Héros

 


Vous parlez anglais, j’espère ? Car je ne connais que deux mots en italien… … « Armani » et « Gucci ».

Présentation de l’éditeur

Rome. Une destination de rêve, dont le simple nom évoque autant la grandeur de l’Histoire et ses secrets que la légendaire mafia italienne. Remontant la piste du Romain, Carmine Falcone, depuis Gotham, les pas de Selina Kyle la mènent jusqu’à la ville éternelle.
Un voyage à double usage pour Catwoman qui voit un moyen de suivre la quête personnelle de ses origines tout en cherchant à fuir Batman, qui prend de plus en plus de place dans ses pensées.

Contenu U.S : Catwoman: When In Rome (2004) #1-6.

Image (6)

 

Mon avis

Si vous voulez être sûrs de lire une bonne histoire n’hésitez pas ! Si vous voyez un album alliant Jeph Loeb au scénario et Tim Sale au dessin, vous êtes sûr d’avoir gagné le gros lot. En effet des superbes Hulk Gris, Daredevil Jaune et Spider-Man Bleu chez Marvel aux non moins bons Batman : « Un long Halloween » et « Amère Victoire » chez DC, les deux compères nous ont toujours livré des histoires hors du commun. Ce « Catwoman à Rome » ne déroge pas à la règle. Profitant de la prochaine sortie du film « The Batman », Urban comics ressort quelques classiques liés à Batman et Catwoman. Le récit, situé entre les événements contés dans « Un long Halloween » et « Amère Victoire », mène notre héroïne à Rome en quête de ses origines et de son géniteur qu’elle soupçonne être un mafieux notoire. Sombre et violente, l’aventure, porte Selina Kyle aux limites de la folie avec un Batman omniprésent bien que seul fruit de son imagination délirante. La présence d’un tueur blond qui devient son ami (et bien plus) ainsi que celle du maniaque Edwar Nigma (le Sphinx) ajoutent à l’intrigue jusqu’au dénouement qui en étonnera plus d’un. Un bel album plus classieux que la précédente édition chez Panini. Cependant j’espère que tous les lecteurs comprennent l’italien car de nombreux dialogues sont dans cette langue sans aucune traduction en bas de page !?

JR

 

3 commentaires sur “En Bref : Catwoman à Rome…

Ajouter un commentaire

  1. Yo, deux questions :
    Pour la traduction, il me semble que c’est justement pour montrer qu’elle pige rien à l’italien, veux tu que je regarde ce soir si Panini avait fait la trad ?
    L’album est dans leur format Black Label, tu confirmes qu’il est dans un format légèrement plus grand qu’à l’époque ?

    Aimé par 1 personne

    1. Salut compadre ! l’album est effectivement dans un format plus grand. Quand à l’italien, je ne pense pas que ce soit parce qu’elle ne le comprend pas car les dialogues dans cette langue sont quand même assez longs… Bon, personnellement je m’en moque car je comprends cette langue. Vérifie pour l’édition de Panini, stp, merci.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :