Après la rafle – Une histoire vraie.

Auteurs : Arnaud Delalande – Laurent Bidot avec Joseph Weismann
Éditeur : Les Arènes BD
Pages: 128
Date de sortie : 27/01/2022
Genre : Histoire, 2ème guerre mondiale, Shoah,
récit autobiographique.

« Aujourd’hui, j’ai 90 ans. Mais je peux encore transmettre cet ultime message: n’acceptez pas l’inacceptable! » De Joseph Weismann.

Résumé de l’éditeur:

Jo Weismann, un destin :
L’un des derniers rescapés de la rafle du Vél’d’Hiv’

Le 16 juillet 1942, les autorités de Vichy procèdent à une rafle de familles juives parisiennes.
Joseph et les siens sont conduits au Vélodrome d’Hiver, puis en wagons à bestiaux jusque dans le camp de transit de Beaune-la-Rolande. Transit… Vers où ? Un matin, on arrache à Jo ses parents et ses deux sœurs, qui sont déportés à Auschwitz. À Beaune-la-Rolande, une autre guerre a commencé : celle d’un enfant de 11 ans perdu dans un camp d’orphelins.

La folle évasion d’un enfant innocent

Joseph est jeune, mais il sent, comprend. Il monte un plan d’évasion avec un autre enfant : Joseph Kogan. Ensemble, ils se glissent sous 15 mètres de barbelés qu’ils « détricotent » à mains nues, durant 6 heures d’affilée. Une fois extirpés des barbelés, ils courront pour leur liberté, dans un monde devenu cauchemar. Ils se retrouveront des années après leur évasion, pour tenter de mettre du baume sur leurs souvenirs… Depuis, Joseph Weismann, 90 ans aujourd’hui, participe à des conférences, des colloques, des débats, des films. Et il raconte.
Sa guerre à lui ne s’est jamais vraiment achevée. Mais nous sommes tous les héritiers de sa douleur et de ses espérances.

Un livre-témoignage bouleversant 

Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Mon avis:

A l’heure où la guerre en Ukraine fait rage, cet ouvrage résonne en moi ! Non pas qu’il y ait un génocide en cours, mais quand même. Les hommes ne cesseront-ils donc jamais de s’entretuer pour du pouvoir ? Il faut croire que non et que les leçons du passé n’ont pas été retenues. Car, depuis cette époque, nombreuses sont les épurations ethniques qui ont eu lieu.

Cet ouvrage fait référence au livre du même nom, au film qui a été produit et que beaucoup de gens connaissent, intitulé simplement: « La Rafle ». Pour ceux qui ont vu le film, il sera aisé de savoir ce que cette BD raconte à quelques détails près. Je suis assez étonnée de constater que le film est très proche du récit initial avec, finalement, peu d’ajustements. Évidemment, cette histoire est touchante et je trouve toujours ce genre d’ouvrage très important pour le devoir de mémoire. Une BD qui peut s’adresser tant aux adolescents qu’aux adultes, et qu’il est nécessaire de lire. Je ne vais pas m’étendre sur le résumé car tout est dit plus haut.

Les dessins sont vraiment adaptés au contexte et aux passages plus durs, on peut clairement dire qu’ils apportent une plus value au récit. Peut-être un bémol concernant la typographie qui peut parfois être difficile à lire mais là encore elle correspond à l’époque. Une BD que je recommande vraiment chaudement pour le message qu’elle véhicule et bien entendu, comme je l’ai déjà dit et redit, pour le devoir de mémoire !

Sandra/Ithilwen.

Un commentaire sur “Après la rafle – Une histoire vraie.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :