Alice Milliat Pionnière olympique.

Scénario : Didier Quella-Guyot.
Documentaire de Laurent lessous.
Dessin : Chandre.
Couleur : Marie Milotte.
Éditeur : Petit à Petit.
64 pages.
Sortie :11 février 2022.
Genre: biographie

« Le sport féminin se propage. Bientôt ses derniers détracteurs n’auront plus qu’à disparaître. »

Résumé éditeur.
Découvrez le destin formidable de cette sportive émérite et femme militante : toute sa vie aura été consacrée au sport et surtout à la reconnaissance des femmes au sein du milieu sportif.

Alice Milliat a fait de la reconnaissance et de la visibilité des sportives son cheval de bataille, avec en tête un objectif : changer les mentalités et permettre aux femmes d’enfin disposer de leur corps et de leur liberté. Voici un destin d’engagement et de lutte à dévorer de toute urgence, en Docu-BD !

Mon avis.

Je dois l’avouer, je ne connaissais pas Alice Milliat. C’est fou comme l’histoire l’a oubliée injustement alors qu’on sait tous qui était Pierre de Coubertin et qui lui est passé à la postérité. Alors j’ applaudis cette docu-BD qui remet cette brave Alice à sa juste place. Car cette visionnaire s’est battue pour faire accepter les femmes dans toutes les épreuves sportives et a dû batailler ferme contre justement le fameux Baron de Coubertin pour que le CIO accepte les compétitions féminines aux jeux olympiques. Il faut dire que nous sommes au début 20e siècle et que la place de la femme était souvent considérée comme génitrice ou derrière les fourneaux. Les mentalités ont évolué mais très lentement, pour rappel , il a fallu attendre 1944 pour que les femmes françaises aient le droit de vote. Et ce n’est toujours pas gagné quand on voit dans certains pays qu’elles sont exclues de nombreux sports et emmitouflées de la tête au pied. Les rétrogrades, il y en a encore beaucoup !
Mais saluons les pionnières comme Alice Milliat qui permettent à nos athlètes féminines de pratiquer un sport qu’elles aiment et sans entrave.
Comme je suis un fan de biathlon (allez Julia Simon !), voilà bien une discipline qui montre l’exemple. Tous les athlètes sont réunis sur le même site pour une épreuve du championnat du monde. Avec une alternance entre les courses des hommes et des femmes et avec même des relais mixtes . En voilà une excellente idée. Cependant certains autres sports ont encore du chemin à faire comme le foot féminin et surtout le sport automobile. Mais bon comme Alice l’avait compris, le chemin est long et truffé d’embûches.
Je me suis presque senti honteux d’ être un homme en lisant cette BD et de lire tant de bêtise sur la condition féminine. Punaise, les préjugés sexistes ont décidément eu la dent dure.
Au dessin, on retrouve une vieille connaissance avec Chandre ( Agatha Christie, Saint Kilda). Un trait élégant qui fait le job comme on dit.
Eh bien Madame Milliat, je ne vous oublierai plus dorénavant surtout en cette période de jeux olympiques d’hiver 2022 et bravo pour vos actions.


Samba.

Un commentaire sur “Alice Milliat Pionnière olympique.

Ajouter un commentaire

  1. Je n’avais non plus jamais entendu parler de cette dame !
    Grâce à elle nous avons eu des monstres sacrés du sport avec Pérec ou Manaudou… 🥰

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :