Le Faux Soir

Scénario : Denis Lapière et Daniel Couvreur (Journaliste du Soir)
Dessin : Christian Durieux
Éditeur : Futuropolis
Date de sortie : 24/11/2021
Pages: 96.
Genre : Histoire, 2ème guerre mondiale, Résistance belge, Journalisme.

« Ils ont tourné les faux prophètes et leurs collaborateurs en ridicule. »

Résumé de l’éditeur:

Le 9 novembre 1943, la résistance belge vient de réussir le coup le plus audacieux de l’histoire de la presse clandestine en diffusant, au nez et à la barbe de l’occupant nazi, un pastiche du « Soir volé », le quotidien belge confisqué à ses propriétaires par la Propaganda Abteilung qui avait aussi substitué à ses journalistes d’avant-guerre une rédaction composée de zélateurs de l’ordre nouveau.
50 000 exemplaires seront distribués soit dans le circuit normal, soit par les circuits clandestins à 10 francs pièce afin de financer le Front d’Indépendance. Le 9 novembre 1943, le grand éclat de rire qui parcourt la Belgique occupée est entendu jusque dans les capitales alliées, Londres et Washington.
Si le Faux Soir fut une illustration de la zwanze bruxelloise, il fut surtout un acte de bravoure et de résistance qui valut la mort ou la prison à ses auteurs. Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.
Un fac-similé du journal sera inséré dans l’ouvrage !

Mon avis:

Savez-vous que la Belgique est reconnue mondialement pour ses actes de résistance durant la seconde guerre mondiale ? Hey oui ! Cela peut paraître étonnant pour ce plat pays qui est le mien et de surcroît pas très grand mais c’est un fait ! Et cette histoire dont j’ignorais tout en est un superbe exemple.

Le Soir est un journal très connu en Belgique, déjà à cette époque. Lorsque l’occupant Nazi en prend possession en 1940 il devient un journal dit « emboché ». Ses rédacteurs sont des Nazi convaincus ou des opportunistes croyant entrer dans l’Histoire. Ce qui sera le cas mais peut-être pas comme ils l’avaient tous pensé… Bref, l’occupant désire rassurer la population sur le bien fondé de la guerre et en même temps se servir du journal pour sa propagande antisémite et autres. En soit : un outil de propagande et d’abrutissement, quoi de plus banal pour ce genre de régime. Mais des journalistes décident d’entrer dans la clandestinité afin de frapper fort pour la date du 11 novembre, à l’occasion de l’anniversaire des 20 ans de l’armistice. Au nez et à la barbe des Nazis, ils vont réaliser un « Faux Soir » ; un pastiche du régime Nazi afin de tourner en dérision tous les grands dirigeants. Un acte de rébellion, de résistance non-armé salué dans le monde entier : le seul de ce genre à avoir existé à cette époque. Quel coup de génie! Et tout ça uniquement avec les mots et la pensée. Quand on dit que les mots frappent plus forts que les coups, c’est bien vrai !

On peut assimiler Le Faux Soir à Charlie Hebdo : qu’on l’aime ou pas, la démarche était sensiblement la même. C’est un roman graphique que j’ai vraiment apprécié ; les dessins en noir et blanc un peu en mode sépia sont tellement adaptés à l’époque et à l’ambiance que j’étais dedans. C’était aussi une bonne idée de faire deux types de planches et dessins pour distinguer l’époque moderne et celle des années 1940. Le bémol c’est la typographie utilisée pour la partie moderne, je l’ai trouvée difficile à lire. C’est surtout la démarche de parler de ce fait qui m’a touchée, j’ai ressenti une certaine fierté et je me suis dit : « Bon sang, ces gars ils étaient vachement culottés ! Chapeau bas ! ». J’ai pu parcourir ce fameux Faux Soir grâce au fac-similé glissé dedans et j’avoue que c’est vraiment drôle ^^ Alors, n’hésitez pas et foncez découvrir cette histoire incroyable.

Sandra/ Ithilwen.

Un commentaire sur “Le Faux Soir

Ajouter un commentaire

  1. Je connaissais mais pas dans les détails ce fait de résistance. Donc on apprend bien en lisant cette BD. Je l’ai néanmoins trouvé un peu trop didactique, un rien plus romancé aurait été pas plus mal.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :