Saint-Elme – T1 – La vache brûlée

Scénario : Serge Lehman
Dessin : Frederik PEeters
Éditeur : Delcourt
80 pages
Date de sortie : 13 octobre 2021
Genre : Polar

C’est quoi ce bordel avec les grenouilles ?

Présentation de l’éditeur

Le détective Franck Sangaré, accompagné de son assistante, l’étrange madame Dombre, débarquent à Saint-Elme, une petite ville de montagne réputée pour son eau de source. Ils sont sur les traces d’un fugueur disparu depuis trois mois : enquête apparemment facile. Sauf qu’à Saint-Elme, tout le monde vous le dira : « Ici, c’est spécial. »

Mon avis

Attention ! Attention ! Hécatombe de grenouilles en vue ! Parce qu’on est certes ici dans un polar manifestement bien ficelé (bien qu’on ne sache finalement pas trop où il veut nous emmener à la fin de ce premier tome) au dessin et aux couleurs très marquants, mais, avec cette BD, on est surtout en présence d’un drame écologique certain ! Imaginez, des grenouilles qui se font zigouiller, déchiqueter, écrabouiller, le tout gratuitement dans un bon nombre de cases, c’est quand même pas banal…

D’ailleurs, rien n’est vraiment très banal dans ce polar montagnard. L’ambiance qu’arrive à créer les auteurs à base de commémorations de procès d’animaux d’un autre temps, d’un décor de ville paumée au bord d’un lac où l’on accède par bateau et qui, telles la plupart des stations thermales d’antan, renvoie l’image d’une grandeur décatie très graphique, de personnages aux caractères bien trempés et/ou plus ou moins marginaux et, surtout, de ces couleurs hyper saturées si bien travaillées et qui en disent tout autant que le reste, l’ambiance, disais-je, est extraordinaire. Extraordinaire au sens littéral du mot, c’est à dire qu’elle nous sort vraiment de l’ordinaire et nous place dans un ailleurs quelque peu dérangeant. Résultat, avec une telle ambiance, le lecteur est logiquement happé par l’histoire.

L’histoire qui, comme je le mentionnais un peu plus haut, n’est pas forcément très claire… Les auteurs ont semble-t-il pris soin de ne pas trop en donner aux lecteurs afin que ces derniers ne puissent pas vraiment maîtriser les tenants et les aboutissants du scénario, ce qui renforce un peu le côté mystérieux voir onirique de la chose.

Bref, un premier tome impressionnant de savoir-faire de la part des auteurs de L’Homme gribouillé. Vivement la suite.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatre coeur_quatre coeur_quatre

Odradek

Un commentaire sur “Saint-Elme – T1 – La vache brûlée

Ajouter un commentaire

  1. En dehors de la fin trop fantastique pour moi, j’avais beaucoup aimé « L’homme gribouillé ». Je suis donc intrigué et intéressé par celui-ci qui n’est malheureusement qu’un 1er tome.
    Je suis aussi un peu ébloui par le côté criard des couleurs, mais si c’est voulu par les auteurs, je verrai bien !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :