Fang – Chasseuse de démons

Scénario : Joe Kelly
Dessin : Niko Henrichon
Éditeur : Les Humanoïdes Associés
64 pages
Date de sortie : 13 octobre 2021
Genre : Heroic Fantasy

Vous faites erreur, cet homme n’a rien d’un démon… Il a juste un visage désagréable à regarder.

Présentation de l’éditeur

Les aventures d’une jeune chasseuse de démons en quête de rédemption, dans un univers animalier d’une grande poésie.

Dans un monde où cohabitent humains et animaux doués de parole, Fang la renarde a fait de la chasse aux démons sa spécialité. Sous le dessin de Niko Henrichon magnifié par une mise en couleur directe à l’aquarelle, la chasseuse traque les esprits malfaisants au cœur d’un univers fantastique teinté de folklore chinois. Duels à mort, Seigneur des ténèbres, impertinence et poésie sont au menu de cette nouvelle série aux allures de conte initiatique, peuplée de personnages hauts en couleur.

Mon avis

En voilà une lecture bien agréable ! D’abord parce que c’est beau…. Et même très beau. Les aquarelles de Niko Henrichon sont tout simplement magnifiques. Le trait, les couleurs, les ambiances, les cadrages, les décors, les habits… Tout concoure à transporter le lecteur dans cet univers d’Heroic Fantasy clairement empreint de culture sino-médiévale. Un univers où animaux anthropomorphes et humains partagent le même langage et où la magie n’est jamais très loin.

Ensuite, parce que c’est drôle, et moi, j’aime bien rire ou, à défaut, sourire quand je lis une BD… Il faut dire qu’une héroïne renarde d’apparence plutôt faible qui dézingue des gros balourds qui pèsent dix fois son poids en les taquinant un peu, c’est effectivement assez plaisant. Mais quand, en plus, elle entreprend de révéler l’incompétence et le charlatanisme d’un cupide « chasseur » de démons, on atteint des sommets…

Enfin, parce que le scénario mâtiné de sorcellerie, de rédemption (dont on aimerait connaître la cause !) et d’une bonne critique des travers des sociétés humaines, tient tout à fait la route. On y trouve de la ruse, de la duplicité, de la bagarre de chez bagarre (imaginez donc, entre démons !) et une dose de fraternité…

Bref, une lecture plaisante qui, contrairement à ce qui n’est indiqué nulle part sur la couverture, n’est que le premier tome de la série. Vivement la suite donc…

ScénarioDessinico_Album
coeur_coeur_trois_et_demi coeur_quatre coeur_trois_et_demi

Odradek

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :