La fiancée ( d’après la vie d’Odette Nilès, l’amoureuse de Guy Môquet)

Dessin :Eddy Vaccaro.
Scénario : Gwenaëlle Abolivier.
Editeur : Soleil ( Noctambule).
Sortie : octobre 2021
104 pages.Genre :biographie reportage, guerre, tranche de vie.

« Touya avait une sainte horreur de ce que nous représentions : la révolte. L’idée de résister, de s’opposer, le rendait fou de rage. Il Fallait obéir à l’occupant, obéir au Maréchal.»



Le résumé éditeur.


Gwenaëlle Abolivier, écrivaine et journaliste à France Inter pendant 20 ans, a découvert lors d’un de ses reportages la carrière des fusillés de Châteaubriant. En 1941, 27 résistants y ont été exécutés, parmi lesquels Guy Môquet. En plus de la lettre adressée à ses parents, il avait écrit un billet doux à son seul amour, Odette Nilès, dont le récit est révélé ici par Gwenaëlle et Eddy Vaccaro.



Mon avis.

Quand j’ai reçu cet album, j’ai presque cru à un album Futuropolis pour son format et sa couverture. Mais non, on est bien dans la collection Noctambule chez Soleil. En fin d’album, vous trouverez une petite enveloppe avec la copie du mot doux de Guy Moquet pour son Odette. C’est assurément très émouvant car on tient en main un fragment d’une vie bien trop vite achevée dans un camp tenu par les autorités françaises de Vichy.
Vous apprendrez grâce à cette BD comment le destin a réuni ces deux êtres en ces temps troublés. Odette est un sacré bout de femme qui ose manifester contre l’occupant. Elle sera vite arrêtée et envoyée dans le camp d’internement de Choisel comme prisonnière politique , elle est communiste. C’est l’occasion pour nous de connaitre les conditions de détention de ses détenus jusqu’au 22 octobre 1941 où 27 d’entre eux seront exécutés comme otages en représailles.

Et là, j’ai un petit regret, c’est qu’on s’arrête à cette exécution. J’aurais aimé connaitre la suite de l’histoire d’Odette jusqu’à la libération.
Autre regret , le dessin . Je ne vais certainement pas critiquer le choix de l’aquarelle qui est plus que judicieux. Non, j’ai vraiment tiqué sur la finesse des visages. Punaise que ça manque de précision. Quand les sujets sont assez loin ça passe encore mais les rapprochés font vraiment mal à la rétine. L’essentiel n’est pas là, c’est avant tout un ouvrage pour perpétuer la mémoire de ces victimes du nazisme mais quand même, c’est un peu regrettable quand on voit le soin apporté à l’édition.


Samba.


Inscrivez-vous à la newsletter.

2 commentaires sur “La fiancée ( d’après la vie d’Odette Nilès, l’amoureuse de Guy Môquet)

Ajouter un commentaire

  1. Encore une fois, je déplore qu’on puisse traiter un sujet aussi sérieux et émouvant avec un dessin aussi laid et repoussant qui le discrédite !… on dirait l’œuvre d’un concours d’élèves !😱
    A quoi servent les directeurs artistiques avec cette manie ?😡
    En fait, j’ai eu du mal à trouver une couv pour la bannière et j’ai rejeté instantanément celle-là… c’était rédhibitoire.😢

    J’aime

  2. Extrait Ouest-France du 18/10/2021, à l’occasion de la commémoration du 80ième anniversaire de ces terribles représailles.

    Très proche de sa grand-mère, qu’elle décrit comme « la femme de sa vie » aujourd’hui âgée de quatre-vingt-dix-neuf ans, les larmes aux yeux, elle veut encore porter les mots de la survivante du camp de Choisel.

    « Elle n’a jamais oublié »

    « Ma grand-mère a toujours la photo de Guy Môquet et de ses vingt-six camarades dans sa chambre. Elle n’a jamais oublié, mais elle m’a avoué que les visages s’effacent et qu’elle en était très chagrinée ! Nous sommes très complices, quand j’ai eu mon premier petit ami, elle m’a raconté son histoire d’amour avec Guy et elle m’a lu ses lettres. Je ne sais pas si c’est parce que nous parlons de femme à femme ou si la première génération n’a pas ressenti cette transmission, mais Odette s’est souvent confiée à moi. Jeudi, avant de partir, elle m’a dit : tu leur dis à la jeunesse, tu ne lâches pas le morceau !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :