Negalyod T2 le dernier mot.


Auteur : Vincent Perriot.
Éditeur : Casterman.
Sortie : 13 octobre 2021.
200 pages.
Genre : anticipation, SF.

« Tant qu’il restera des hommes et des femmes sur cette terre, nous les traquerons . »

Le résumé éditeur.

Le premier volume de Negalyod s’achevait au crépuscule d’un monde ultratechnologique. 20 ans plus tard, la grande montée des eaux a déréglé les équilibres…
Jarri et Korienzé ont eu deux filles. Naneï est experte dans le maniement des armes, tandis qu’Iriana, aveugle de naissance, possède des dons surnaturels. La famille est installée sur Andamanis, une île composée de bateaux agglomérés où tente de se reconstruire une population de survivants. Mais lorsque des pirates mettent l’île à feu et à sang, Korienzé choisit de laisser sa famille pour infiltrer le camp ennemi. Sa vengeance n’en sera que plus terrible…
Dans cette nouvelle aventure au long-cours, toujours magnifiée par les couleurs de Florence Breton (Le Monde d’Edena, de Moebius), Vincent Perriot continue de s’intéresser aux problématiques contemporaines liées à l’environnement et aux technologies, rappelant subtilement la résilience de l’humanité dans un monde en plein bouleversement.

Mon avis.

La fin du tome 1 m’avait laissé un goût de trop peu et c’est donc avec joie que j’ai vu arriver cette suite. On allait retrouver donc Jarri et sa dulcinée dans ce monde futuriste très imaginatif et déglingué. Mais changement de décor, fini les déserts, bonjour le monde maritime. Comme souvent, son auteur fait dans le radical , l’espoir de l’espèce humaine est ténu, ce qui fait écho à notre propre monde avec son urgence climatique. Vincent Pierrot crée une sorte de monstre inéluctable où la technologie ne nous sauvera pas et on assiste à une sorte de lutte perdue d’avance entre le reste de l’humanité et les forces de la nature. Mais un petit bout d’espoir finit par arriver au milieu de ce chaos souvent décrit en belles métaphores mais pas toujours aisées à comprendre. Le point fort de cette BD, c’est indéniablement la force de ses splendides illustrations, c’est très imaginatif et convainquant. Un grand moment d’évasion avec d’un coté un combat très rude et de l’autre un voyage initiatique et onirique. Cette dernière partie pourrait en désarçonner plus d’un, ce n’est pas toujours évident à suivre ni à interpréter. Mais en lisant le dossier de presse, l’auteur annonce clairement que ce monde n’a pas dit son dernier mot, que ce n’est pas le point final pour ces personnages.
Un peu comme un film de David Lynch, on pourrait proposer une relecture de ce diptyque avec une mise en explication des différentes allégories proposées ou alors se laisser emporter par sa propre imagination.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

5 commentaires sur “Negalyod T2 le dernier mot.

Ajouter un commentaire

  1. Le retour du dessinateur « chewing-gum » (d’après Samba !)😅
    Vaut-il mieux relire le T1 ou peut-on s’en passer ? (j’en garde un bon mais lointain souvenir).
    Je n’ai pas tout compris dans sa vidéo (qui manque de musique ou d’explications) avec sa découpe au cutter… pour quoi faire ?… bref aussi mystérieuse que son auteur.🤔

    J’aime

    1. Oui c’est préférable de relire le tome 1, rien que pour l’évolution des personnages.
      Le mystère est une chose qu’on peut cultiver et cet auteur est assurément un spécialiste !!

      J’aime

      1. Alors, je ferai l’effort… ‘tain, je t’ai un retard moi avec toutes les suites en cours !

        J’aime

  2. c’est dans ma PAL. mais quand vais-je trouver le temps de relire le T1 ?

    « la technologie ne nous sauvera pas » … ça c’est sûr !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :