10th à couper le souffle T01  

Autrice : Yuko Inari
Éditeur : Kana
210 pages
Date de sortie : 27 août 2021
Genre : romance, tranche de vie, adolescence.

« C’est agréable d’être près de Macchan. Mais j’ai compris une chose en entrant au lycée. Moi… je ne suis pas capable d’aimer tout ce qui entoure Macchan. Je n’ai pas cette maturité. »

Présentation de l’éditeur :

Mon avis :

À première vue, je me suis dit que l’histoire allait être assez similaire à la série « Blue Flag » aux éditions Kurokawa. Ce qui, au final, s’avère être le cas à bien des égards. Il semble qu’en ce moment le Japon s’intéresse aux premiers amours de ses adolescents, qu’ils soient traditionnellement hétérosexuels ou non. Ce qui traduit le changement visuel de l’amour depuis quelques années avec la décriminalisation de l’homosexualité et une ouverture d’esprit général qu’on peut également constater dans le monde entier… ou presque.

C’est ainsi qu’on retrouve deux adolescents, amis d’enfance, qui tombent amoureux du même jeune homme : Macchan. Ce dernier est beau, populaire et d’une sympathie contagieuse. Tant et si bien qu’il a une floppé de prétendants à sa suite. Et parmi eux : Také, jeune homme taciturne souvent absent pour raisons de santé et Umeko, timide jeune fille aux petits soins pour son ami d’enfance souffrant d’asthme sévère depuis qu’il est né.

10th a couper le souffle_T01_Yuko Inari_Kana_extrait

Par une tournure d’événements bien amenée par l’autrice, Yuko Inari, ces trois là vont devenir amis et inséparables. Tout gravitant autour de Macchan qui attire tous les regards, mais aussi et surtout du héros de cette histoire : Takeuchi ! C’est aux travers de ses pensées, principalement, et du déroulement de ses journées, que ce triptyque se déroule. Avec ses hauts et ses bas, les doutes de ces jeunes gens et les aléas de la vie comme les crises de l’un, les introspections d’une autre… le tout dans un contexte familier qu’est l’école.

En soi, voici un shônen tout ce qu’il y a de plus classique, avec un dessin sans prétention où l’amour est au centre des préoccupations. Bien loin des catégoriques shôjô, yuri ou yaoi : « 10th à couper le souffle » présente les premiers émois de ces jeunes gens sans jugement sur les orientations de chacun et c’est donc au feeling que le lecteur sera dans le clan de la jolie Umeko ou du ténébreux Take.

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :