En bref : Capablanca 4. Les mendiants de Barcelone

Scénario : Joan Mundet
Dessin : Joan Mundet
Éditeur : BD Must
52 pages
Date de sortie :  19 juin 2021
Genre : aventures

 


Demain, ta nouvelle vie va commencer.

Facacare t’apprendra l’art de mendier…

Présentation de l’éditeur

Dans la Catalogne de 1600 Joan Muntada un jeune homme, survit à llacera, un village de l’intérieur. Dans sa vie se croisent ses membres de famille, des amis et des connaissances, le secrétaire Gaspar, Jéronima, Sébastien, Janot, … Qui participeront aux premières expériences de sa vie.

Mon avis

Joan Mundet est un auteur très connu dans son Espagne natale et en Italie où il a repris la série Dago, gros succès local depuis des décennies. Mundet est un spécialiste de l’histoire de la Catalogne dont il est originaire et du « siècle d’or » en particulier (période allant de 1492 à 1681). Cette époque était l’apogée de la puissance politique, militaire et culturelle espagnole. La très catholique péninsule croulait sous les richesses du nouveau monde et ses arts rayonnaient sur toute l’Europe; cependant les miséreux étaient nombreux aussi et les coupe-jarret hantaient le chemins.

Capablanca 4-planche

Avec ce quatrième tome des aventures du jeune Joan Muntada, l’auteur poursuit sa longue épopée Capablanca, qui décrit précisément cette période (6 tomes sont déjà parus à ce jour). Son art magistral nous fournit des planches d’une grande beauté qui nous font suivre l’intrigue avec délectation. Si vous aimez les grandes fresques de cape et d’épée comme les romans d’Alexandre Dumas, les grands films d’aventures tel « Cartouche » avec Belmondo ou les films de Jean Marais, cette série est faite pour vous et vous ne serez pas déçus.   

JR

 

Un commentaire sur “En bref : Capablanca 4. Les mendiants de Barcelone

Ajouter un commentaire

  1. Je ne suis pas fan de Cape et d’épée mais la couv de cet album m’a pourtant rappelé la célèbre série des 7 vie de l’épervier qui m’avait donné le goût pour ce genre d’Histoire de cette époque avec le charme de son héroïne en cape (et masque) rouge !
    Il faut dire que le graphisme était encore plus beau que celui-là (déjà bien maîtrisé) et l’histoire très romancée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :