Fenrir T01

Scénario : Chugaku Akamatsu
Dessin : Mioko Ohnishi
Éditeur : Casterman
228 pages
Date de sortie : 30 juin 2021
Genre : aventure, action, histoire

« Humain… Ô humain… Si tu savais combien d’années j’ai attendu… Je vais t’aider puis tu m’aideras à ton tour. Nous sommes d’accord ? Nous sommes désormais liés par un pacte. »

Présentation de l’éditeur :

La conquête du monde ne fait que commencer !

Dans l’immensité de la steppe, Temüjin lutte pour la survie des siens. Jadis respecté, son clan est aujourd’hui la proie des appétits des autres nomades : le fort prospère, le faible disparaît. Comment briser cette spirale de guerres incessantes ? Un homme pourrait-il se dresser et unifier sous sa bannière tous les clans de la steppe ? La réponse se trouve peut-être au fond d’un lac où, murmurent les anciens, dort « celui qui fait trembler la terre ».

Le fracas des armes, les alliances et les trahisons, la beauté d’un rêve grandiose : Fenrir est le récit épique d’un idéal. Celui de la conquête du monde.

Fenrir_T01_Chugaku Akamatsu_Mioko Ohnishi_Casterman_extrait

Mon avis :

Dans la mythologie nordique, Fenrir est le fils du dieu Loki, né sous l’aspect d’un loup gris devenu gigantesque et destiné à tuer Odin durant le Ragnarök. Sauf que dans ce cas-ci, au lieu d’être au fin fond de l’Islande, nous voilà plongés au cœur d’un lac situé dans les steppes mongoles.

Ce titre de Chugaku Akamatsu (connu pour ses light novels « Hidan no Aria » dérivées en manga et animés) ne nous narre pas la légende de cette créature géante, mais bien celle d’un homme surnommé « Le Grand Loup bleu », à savoir Temujin, mieux connu en tant que Gengis Khan !

Autant dire : un choc de cultures entre un titre qui inspire les vikings et un scénario asiatique ! De même que cette rencontre entre l’auteur et les studios Square Enix (connus pour ces jeux vidéo comme Final Fantasy, entre autres) qui ont certainement vu le potentiel du mangaka couplé aux dessins de Mioko Ohnishi.

Fenrir_T01_Chugaku Akamatsu_Mioko Ohnishi_Casterman_extrait2

Au Japon, Gengis Khan est très célèbre, à tel point qu’il existe un nombre incroyable d’œuvres télévisuelles à son sujet. Séries, films, … je suis sûre qu’en creusant un peu, on peut même découvrir des mangas et autres supports. Là où celui-ci se démarque, c’est l’habileté à incorporer un nom d’une autre culture dans le récit et réussir à ce que ça colle. En effet, Fenrir est également prisonnier dans la mythologie nordique, enchaîné pour ne pas provoquer le Ragnarök, alors que dans ce titre, elle (Fenrir a pris l’apparence d’une femme sublime pour apparaître devant Temujin) est reliée au lac dans lequel le héros a failli se noyer…

Une devineresse capable de voir l’avenir de notre héros, comme les lecteurs férus d’histoire et un tant soit peu connaisseurs de la vie de Gengis Khan, le poussant en avant pour accomplir sa destinée. Brillant…

Le dessin de Mioko Ohnishi n’est pas en reste non plus. Dans un style assez classique, reprenant les traits épais – presque l’homologue japonais de la ligne claire – et les décors détaillés qui siéent au genre historique : l’illustrateur jongle avec les discours dans lesquels les protagonistes sont en gros plans pour visualiser clairement leurs émotions et les batailles plongeant le lecteur dans la mêlée avec beaucoup de dynamisme et de charisme pour les combattants principaux.

Une série d’aventure historique qui est loin de passer inaperçue et qui donne déjà l’eau à la bouche avec une fin de premier tome usant de la technique des épisodes de séries TV à suspens dans lesquels les réalisateurs coupent sur une nouvelle intrigue, dévoilant juste ce qu’il faut pour qu’on en redemande… rapidement !

ShayHlyn.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :