Conquêtes – tome 7 – Tanami

Scénario : Jean-Lus Istin ; Nicolas Jarry
Dessin : Zivorad Radivojevic
Éditeur : Soleil
65 pages
Date de sortie :  mars 2021
Genre : science-fiction

 


« … on n’est plus sur terre ! Et à en juger par ces panaches de fumée, on n’est pas les seuls à s’être écrasés sur cette planète ! « 

 

Présentation de l’éditeur

Tanami est une planète hostile bloquée au jurassique où des Australiens font figure d’amuse-gueule. Les dinosaures ne sont pas le seul ennemi, il y a cette chose qui s’apparente à un symbiote et qui était là bien avant.

Une poignée de survivants se réveille au milieu d’une jungle à bord d’une chaloupe extraterrestre. Tout ce dont ils se souviennent c’est de leur fuite pour échapper à la destruction de la Terre. Il leur faudra recoller les morceaux du puzzle qui les a menés jusque-là pour espérer survivre. Mais à mesure que le voile de l’amnésie se déchire, ils découvrent que l’ennemi n’est pas qu’à l’extérieur.

conquêtes t7_pl

 

Mon avis

Je vous rappelle vite fait le concept de la série qui devait initialement se dérouler sur 5 albums. Il faut croire que le concept a trouvé son public puisqu’on a droit à une rallonge de 5 nouveaux albums. 10 planètes, 1 envahisseur : l’homme. La terre ne pouvant plus abriter l’ensemble de l’humanité, cette dernière se compose de plusieurs colonies qui ont lancé chacune une armada de vaisseaux spatiaux à la recherche d’exoplanètes habitables. Les planètes trouvées sont déjà peuplées par des formes de vie intelligente. Il y a donc à chaque fois conflits et conquêtes. Mais les conflits n’ont pas toujours la tournure à laquelle on s’attend et l’ennemi n’est pas toujours celui qu’on croit.

Jusque là, tous les albums de la série avaient à peu près le même schéma et les mêmes ressorts scénaristiques : un ennemi inattendu, des personnages complexes aux apparences trompeuses et au passif lourd, et d’incessants revirement de situations. On retrouve ce schéma ici avec un brin d’originalité et la mise en scène d’un équipage amnésique, posant dès les premières pages les bases d’un mystère dont toutes les zones d’ombres s’éclairciront au fil des pages. Une fois encore les plans des colonisateurs ne vont pas se dérouler comme prévu … mais chuuut ! Je ne peux rien dire de plus au risque de divulgâcher le spectacle.

Une recette qui fonctionne toujours aussi bien malgré un scénario très bavard et malgré une sensation de déjà vu. Mais les scénaristes réussissent à se renouveler et à nouer des intrigues qui nous tiennent en haleine.

Le dessin réaliste de Zivorad Radivojevic est d’une grande qualité.  Il nous propose un univers fourmillant de détails et des créatures, armes et costumes aux designs originaux qui font leur petit effet.

Loubrun

 

3 commentaires sur “Conquêtes – tome 7 – Tanami

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :