Le moine mort T01/3

Le manuscrit condamné

Scénario : Jean-David Morvan
Dessin : Scietronc
Éditeur : Glénat
48 pages
Date de sortie : 24 mars 2021
Genre : fantastique, ésotérique, aventure et action.

Que cache les lèvres cousues d’un moine mort si ce n’est un terrible secret ?

Présentation de l’éditeur :

Le silence est d’or.

Stolin est un jeune homme de 16 ans placé dans le monastère de Nariamar par des parents incapables de le prendre en charge. Dans ce lieu clos où le silence est sacré, les moines confirmés ont la bouche cousue et passent leur temps à recopier des livres contenant les saintes écritures. Stolin supporte douloureusement ces contraintes… Aussi, lorsqu’il découvre le livre profane d’Ernao Piranesi, il ne peut s’empêcher de le subtiliser pour le lire à voix basse dans sa cellule. Les mémoires du vieux moine commencent 50 ans plus tôt. À l’époque où le baron Ytrium, vainqueur d’une bataille sanglante contre des hérétiques, décide d’enfermer les survivants dans les geôles du monastère où Ernao est intendant. L’un des prisonniers va alors se retrouver au centre d’un débat dont les proportions ne cesseront de s’amplifier. Pour certains, il se nomme Ciimon Bracchio et n’est qu’un simple d’esprit, arrêté par erreur lors de la débâcle. Pour les autres, il s’agit du redoutable Darst Vostri, meneur charismatique et dément d’un groupe d’intégristes semant partout l’hérésie depuis des dizaines d’années. Lequel de ces deux partis obtiendra justice ? Et qui se cache derrière cet étrange personnage inspirant les sentiments les plus contradictoires ?
Quelque part entre Le Nom de la Rose et Usual Suspects, Jean-David Morvan compose dans les pages du Moine Mort un monde sombre et violent propulsé par le graphisme puissant de Scietronc. Une histoire en trois tomes.

le moine mort_T01_le manuscrit condamne_glenat_JD Morvan_Scietronc_extrait

Mon avis :

Un moine vient de mourir, emmenant avec lui tous ses secrets. Tous ? Pas tout à fait… En évacuant la cellule du défunt, le jeune Stolin découvre un livre épais et poussiéreux écrit de la main même de celui qui est « Le moine mort ». Tandis que la dépouille de l’homme de foi est incinérée et jetée à la mer, un orphelin qui souhaiterait être à mille lieux de cet endroit, découvre un pan de l’histoire sous un autre angle de vue.

Avec cette série en trois tomes, Jean-David Morvan revisite non seulement les guerres religieuses, mais également et surtout : les procès de la foi ! Un peu comme une chasse aux sorcières, les inquisiteurs ont poussé les hérétiques jusque dans leurs derniers retranchements, dans un village mis à feu et à sang, n’épargnant que les personnes sans arme, mais à quelles fins ?!

Les prisonniers emmenés de force jusqu’au monastère, vont être enfermés, à peine nourris en attendant leur procès de mascarade. En effet, l’inquiperatore Sophora, grand préla de la religion en vigueur dans ce monde, compte bien faire de ces hérétiques, un exemple, les condamnant à mort sans exception ; pas même pour un jeune homme qui aurait été fait prisonnier par erreur…

le moine mort_T01_le manuscrit condamne_glenat_JD Morvan_Scietronc_extrait2

À l’instar du jeune Stolin qui découvre les mémoires du vieux moine, le lecteur est happé par le scénario. Jean-David Morvan sait comment arriver, petit à petit, à ce que son public ne lâche plus son œuvre des mains, tandis que le dessin de Scietronc donnerait plutôt envie de quitter les pages des yeux ! On jongle entre cases trop pauvres en détails et d’autres sombres et glauques, trop pourvues en tramages divers, pour alourdir l’atmosphère de cette aventure.

Ainsi, si l’ambiance est bien rendue, la forme reste difficile à avaler, digérer et reconstituer dans cette chronique. Un contraste de styles qui laissent dubitatif, voire un certain goût amer pour ce graphisme qui accompagne, voire enlaidit un scénario qui est, quant à lui, rondement mené.

Espérons donc que le protégé de Morvan revoit sa copie pour les deux tomes à venir afin que les héros de ce drame religieux restent gravés dans nos mémoires comme ce blond mystérieux en couverture, dont le regard captive au cœur de ce premier tome…

ShayHlyn.

4 commentaires sur “Le moine mort T01/3

Ajouter un commentaire

  1. Moi tout l’inverse: j’ai trouvé les dessins fort inspirés mais sans aucun support de recit, morvan se contentant d’une vague intro a base de moine reclus et d’inquisition. Tres court avec l’impression de n’avoir pas commencé l’histoire… Morvan devrait peaufiner plus ses scenar et en produire moins sans doute…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :