Monaco – Luxe, crime et corruption

Scénario : Thierry Chavant et Hélène Constanty
Dessin : Thierry Chavant
Éditeur : Soleil Productions
98 pages
Date de sortie :  24 mars 2021
Genre : journalisme d’investigation

 


L’État le plus riche du monde

Présentation de l’éditeur

Hélène Constanty, journaliste d’investigation et autrice, et Thierry Chavant, auteur de BD (Sarkozy-Khadafi), proposent une immersion digne d’un polar dans la principauté de Monaco. À travers de ténébreuses affaires, ce récit révèle les fondements d’un paradis fiscal au coeur de l’Europe. Captivant.

Monaco-Luxe-crime-et-corruption

 

Mon avis

Voici un album dont la lecture donne la nausée ! Non par le dessin – très épuré, classique et sans effets qui ne se prêtent pas à l’histoire (bien qu’un lexique présentant les personnages eut été bien venu car il est difficile de reconnaître les acteurs du récit), ni par la couleur bien qu’elle soit trop grisâtre et non conforme au soleil radiant de Monaco, mais par le sujet en lui-même qui met en évidence un état basé sur l’argent, les courbettes faites aux riches de ce monde sans s’enquérir de leur provenance (grosses fortunes, oligarques russes ou Kazakhs, trafiquants de tout poil, etc.) qui s’agrandit de jour en jour en bâtissant des immeubles en béton (dont les prix au m² atteindra les 100 000 euros) qui gagnent sur la mer et détruisent flore et faune marine (mais les dirigeants vous diront le contraire). Se basant sur trois affaires qui ont entamé le paradis fiscal et judiciaire de la principauté, les auteurs nous font un portrait sans concession de cet état minuscule mais le plus riche d’Europe.

Monaco-Luxe-crime-et-corruption 1

D’abord le meurtre d’Hélène Pastor (plus grosse fortune de Monaco) et de son chauffeur, commandité par son gendre pour de basses raisons d’héritage et perpétré par deux racailles marseillaises, puis une affaire de corruption de hauts fonctionnaires monégasques, impliquant un milliardaire russe, patron du club de foot local, son épouse divorçant et un marchand d’art suisse. Pour finir la mise en œuvre du plus grand chantier d’Europe, une extension sur la mer pour inciter de nouveaux arrivants (riches, très riches of course !) et dont le financement plutôt ombrageux implique aussi la famille Pastor (encore elle). Un album constituant un document d’enquête sur la face cachée de la principauté derrière les images idylliques dépassées du couple princier, Rainier et Grace Kelly… Cependant, à être trop concis et présentant les sujets de façon trop monotone, le récit perd en « saveur » et devient un peu ennuyant.  Pour finir, ce qui se passe à Monaco laisse présager un avenir où les riches se cloitreront dans des cités impénétrables, protégés par des armées de mercenaires afin que les manants (nous autres) ne puissions les atteindre. 

 

JR

3 commentaires sur “Monaco – Luxe, crime et corruption

Ajouter un commentaire

  1. Ce monde et ce milieu me dégoûtent tellement, que je n’ai pas envie de l’être encore plus en lisant cette BD… déjà une première image où je vois un chien se faire tuer (à moins que non ?) me fait plus de peine que pour la vieille peau !😢

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :