O’Sullivan – tome 1 – Mary-Maë

Mary-Maë

Scénario : Rodolphe
Dessin : Marc-Rénier
Éditeur : Delcourt
54 pages
Date de sortie :  mars 2021
Genre : aventure, saga

 


« En un soir j’étais devenu pote avec la moitié du pays ! Une arrivée pas vraiment discrète, mais qui sait, cela pourrait m’être utile… »

 

Présentation de l’éditeur

En 1847, fuyant la grande famine, Mary-Maë abandonne l’Irlande de ses ancêtres pour le nouveau monde. Depuis des générations, les O’Sullivan se sont succédées, riches de personnages singuliers – prédicateurs, poètes, anarchistes, gangsters …James, le dernier de la lignée, est écrivain, auteur de best-sellers fantastiques. Il revient au pays écrire l’aventure des siens et tenter d’en percer le mystère.

 

 

Mon avis

Une intrigue mise en place au millimètre par le talentueux scénariste Rodolphe et superbement mise en image par le trop rare dessinateur Marc-Rénier.

Avec cette nouvelle série on a affaire à priori à une banale saga familiale. James Sullivan, immigré Irlandais revient sur la terre de ses ancêtres en quête de son histoire familiale. Il est écrivain et sa quête se traduira par un roman. Il s’installe donc pour quelques mois en Irlande pour s’imprégner de la vie locale et rencontrer les habitants qui pourront sûrement alimenter son enquête.

Lentement mais sûrement, Rodolphe met en place cette saga qui s’annonce déjà pleine de mystères. Le rythme est lent comme doit l’être la vie dans cette lande perdue d’Irlande. Mais impossible de décrocher de cette histoire qui nous fait voyager du 21è au 19è siècle et qui nous révèle à chaque voyage une part de l’histoire familiale de l’écrivain, levant parfois le voile sur quelques parts d’ombres qui seront à éclaircir.

C’est une joie de retrouver Marc-Rénier au dessin. J’avais beaucoup apprécié sa série Black Hills. Il revient ici dans un style toujours réaliste et classique mais avec un trait plus fin et plus spontané. Cette spontanéité donne une grande intensité dans les planches où les décors ne cherchent pas à être hyper précis et détaillé, mais plus à restituer une atmosphère et une ambiance. C’est réussi. Les paysages proposés inspirent une douceur mystérieuse et inquiétante.

Cette saga Irlandaise ferre le lecteur dès les premières pages, et encore plus à la dernière, l’auteur ayant savamment mis en place les éléments de suspense qui vont bien pour proposer une histoire familiale au souffle romanesque.

 

Loubrun

 

6 commentaires sur “O’Sullivan – tome 1 – Mary-Maë

Ajouter un commentaire

Répondre à dgege Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :