La sève


Auteur : Chéri.
Éditeur : Glénat, collection Porn’pop
Sortie : 24 février 2021
176 pages
Genre : érotique

« Allez Miss Watson, étudions le mystère de la femme fontaine. »

Certaines se donnent du plaisir. D’autres s’en nourrissent…
Alors que Charlène se rend chez son amie Cathy pour prendre le thé, elle la surprend en pleine séance de plaisir solitaire. Irrésistiblement attirée par la scène, elle s’approche et découvre que cette coquine est même une véritable femme fontaine. Mieux : que sa « sève » possède des propriétés étonnantes. En la goûtant, Charlène se retrouve littéralement plongée dans un éden de plaisir. Elle en devient même vite accro ! Or ça tombe bien, Cathy n’arrive plus à s’arrêter, produisant des flots de ce merveilleux nectar, offrant la promesse de plaisirs ininterrompus.
Une série de rêveries érotiques et oniriques autour de la Sève, cette substance nourricière source de quiproquos aussi irrésistibles qu’humoristiques. Une vision légère, coquine et élégante avec les femmes comme moteur et leur fluide caché comme lumineux objet de désir… liquide.

Mon avis.
On ne va pas se mentir, le sexe est un sujet qui attire les foules surtout sur le net. D’ailleurs, savez-vous quelle est la chronique la plus lue ….euh visitée, j’ai un doute sur la lecture de tous les temps sur SambaBD ? C’est impossible à trouver tellement elle parait improbable, c’est le manga érotique teach me love. Un véritable phénomène qui nous apporte encore aujourd’hui de nombreuses visites.
Bon tout ça pour dire que le sexe est vendeur mais attention, ça doit rester sous le couvert d’un pseudonyme comme Chéri, l’auteur voulant rester anonyme. C’est vrai qu’une excommunication de facebook est à craindre pour ce pourvoyeur de luxure ! Je pense que comme moi vous vous demanderez qui est derrière ce pseudo, j’ai bien quelques idées mais sans certitude.
Un dessin en bichromie plutôt envoûtant avec des femmes aux grands yeux qu’on s’y noierait facilement. En parlant d’inondation, la première des histoires pourrait expliquer certaines crues subites dues à un torrent de plaisir.
A cause du vol spécial 7e ciel de la compagnie luxure airways (la 3e histoire), vous n’aurez certainement plus jamais peur en avion, le fantasme de l’hôtesse de l’air a encore de beaux jours devant lui.
Voilà, cette BD, c’est surtout un plaisir pour les yeux avec un brin de folie mais attention la sexualité est clairement débridée et exposée. Dire que je vais devoir trouver une illustration sur FB sans me faire réprimander, ça ne va pas être de la tarte !
Sinon, sur l’exemplaire reçu, j’ai remarqué de gros défauts d’imprimerie. En espérant que vous n’ayez pas les mêmes. Ça tache un peu !

Sambanl’air.
Inscrivez-vous à la newsletter.

6 commentaires sur “La sève

Ajouter un commentaire

  1. C’est drôle ce succès pour le cul… surtout que comme le disait Coluche :
    « … la célèbre phrase de Confucius, dans sa grande bonté :
    – « Dans la vie, c’est vrai, il n’y a pas que le cul.
    Il y a aussi la bite et les couilles. « 🤣

    J'aime

  2. Les dessins sont très beaux. Mais je crois que la mention « erotique » est un peu légère.
    Il y a des images plus que très explicites.
    Bref, c’est 🚫 -18

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :