Lynchages Ordinaires

Scénario : Léa Ducré, Benjamin Hoguet, Morgan Jezequel
Dessin : Héloïse Chochois, Victoria Denys
Éditeur : La Boîte à Bulles
Date de sortie : 10 février 2020
110 pages
Genre : Chronique sociale

« Œil pour œil et le monde finira aveugle »

Présentation de l’éditeur

Après une rupture, Johan part au Brésil pour se déconnecter de sa vie en France et des réseaux sociaux, qui occupent une grande place dans sa vie de militant.
Sur place, il découvre Rio et son carnaval, la fête, les costumes mais aussi un aspect plus sombre du quotidien brésilien : les lynchages. Pris dans l’euphorie de la foule, il assiste au passage à tabac d’un homme que les « justiciers » présentent comme un voleur. Tous deux seront secourus par Marcela, militante contre les lynchages publics. Johan se lie d’amitié avec elle et découvre à ses côtés la terrible réalité d’un pays où, par manque de confiance à l’égard des autorités, certains ont choisi de faire justice eux-mêmes…
À travers ce récit coup de poing, les auteurs questionnent notre perception des notions de justice, de présomption de culpabilité, et mettant ces thèmes en perspective à l’heure des réseaux sociaux et des pratiques déviantes qu’ils favorisent.

Mon avis

Je suis rentré dans la lecture de Lynchages Ordinaires par la petite porte. Je ne suis pas attiré par le carnaval de Rio, je n’ai pas été particulièrement happé par la couverture, tout comme par les couleurs et les dessins. Voilà c’est dit.

En bon touriste, je me suis moi aussi laissé porter par mon guide et ai suivi la foule. Voilà ce dont nous parle justement ce bouquin : la foule, l’attroupement, le cortège festif qui entraîne Johan et le libère grâce à la musique, la danse et l’alcool.

Cette foule (qui nous offre de jolies planches particulièrement détaillées) devient soudain bousculade, grouillement, horde, essaim, meute, vague déferlante. C’est la découverte du phénomène qui sévit visiblement au Brésil : les lynchages.

Cette mutation change le cours de la vie de Johan comme elle a changé ma vision de cette bande-dessinée . Le récit qui m’a semblé confus et dispersé est devenu fort, engagé, effrayant.

La violence physique de ces lynchages de rue est décrite à travers des témoignages de victimes et de militants. Celle-ci est mise en parallèle avec une violence psychologique que nous connaissons tous : le harcèlement sur les réseaux sociaux. Le carnet de voyage se transforme ainsi en un ouvrage sociologique d’une grande pertinence. La description et l’analyse des lynchages, des phénomènes de groupe m’ont totalement captivé.

Une lecture sombre qui fait froid dans le dos mais une lecture nécessaire. Une très belle surprise.

ScénarioDessinico_Album
coeur_quatrecoeur_troiscoeur_quatre


Petitgolem13

8 commentaires sur “Lynchages Ordinaires

Ajouter un commentaire

  1. C’est vrai que le choix des couleurs n’est pas très harmonieux, mais il est pertinent puisque c’est le parti pris du drapeau brésilien ! 🇧🇷
    Allez PSG en espérant le retour de Ney au Parc.😉

    J'aime

    1. Ben je disais ça en pensant au retour de la C1… et c’est vrai Loubrun que Ney est quelques fois agaçant… mais quand même, je me régale aussi souvent quand je le vois !… j’adore les artistes !😍😉

      J'aime

  2. étonnante histoire en effet. je trouve juste que le parallèle avec les lynchages sur réseaux sociaux et médiatiques n’est pas assez creusé.
    le dessin ne m’a pas dérangé et il y a même quelques très bonnes trouvailles graphiques. comme ce moment ou une foule se dirige vers un type pour le tabasser, représentée par des espèces de vagues successives qui assaillent le type. l’effet est vraiment bien fait et très parlant.

    J'aime

  3. Chouette chronique qui donne envie d’aller au delà de cette couverture qui a néanmoins le mérite d’accrocher le regard… de prime abord, les dessins ne m’emballent pas plus que cela non plus…mais la question de la légitimation de la violence par le groupe semble en effet très intéressante… À lire donc!

    J'aime

  4. J’avais relevé ce passage des vagues Loubrun qui, effectivement, « dépersonnifie » cette foule qui ne se maitrise plus. Le rendu est d’une grande efficacité

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :