Le château des millions d’années.T1 : L’héritage des ancêtres.


Dessin : Zeljko Vladetic.
Scénario : Richerd D. Nolane.
Éditeur : Soleil.
Sortie : 13 janvier 2021.
56 pages.
Genre : guerre, ésotérique, SF.

« L’ignoble massacre de nos amis au nom du pouvoir absolu. Le premier d’une trop longue série.».

Le résumé éditeur.

1939, Himmler envoie en Irak une mission archéologique de l’Ahnenerbe. Cette expédition, dirigée par l’officier SS Saxhäuser, est de s’allier les populations locales et de préparer l’avènement d’un nouvel ordre mondial. Mais Saxhäuser va faire une découverte fantastique qui pourrait changer la donne dans le conflit qui s’annonce… et modifier son propre destin de manière plus qu’inquiétante.

Mon avis.

La couverture réalisée par Yvan Villeneuve annonce clairement la couleur. Je suis toujours un peu surpris par ce procédé de donner les clefs de la couverture à un autre dessinateur mais la pratique devient de plus en plus courante. Elle annonce donc la couleur, pas celle très réussie de Hugo Facio mais celle du contenu de ce château des millions d’année. On a sur le chameau ou plus justement sur le dromadaire, notre « héros », un bon aryen au service du IIIe Reich. Une vraie crapule si on n’avait pas judicieusement accès à ses pensées. Le personnage se révèle nettement plus complexe que ce qu’on aurait pu le supposer. A coté de lui, une charmante demoiselle blonde qui est là pour la partie séduction de cette adaptation du roman éponyme. Ensuite, on a des drapeaux nazis avec son triste leader, Adolf Hitler qui nous apporte une indication sur l’époque de cette BD . 1939 pour être plus précis, donc juste avant le début des hostilités. Et enfin, un OVNI pour sa partie « zone 51 ». Bref, de la SF en plein milieu de la 2e guerre mondiale. Une spécialité de son scénariste qui nous avait déjà concocté Wunderwaffen par exemple.
Une histoire qui se laisse lire avec plaisir malgré la surabondance de textes à la B&M*. On n’arrête pas de revenir en arrière avec de nombreux flashbacks qui tissent finalement une belle toile d’araignée.
Pour le dessin, on reconnaît la touche balkanique de Vladetic ( 3e tome de la guerre des mondes chez Soleil) avec ces visages très marqués mais au moins on les reconnaît facilement. Du bel ouvrage assurément surtout pour les décors très dépaysants.
Voilà, je ne vais pas vous dire que c’ est la BD du siècle mais c’est indéniablement un bon moment de détente.

*La série Blake et Mortimer se caractérise par de nombreux textes qui remplissent souvent la moitié des cases.

Samba’lien.

Inscrivez-vous à la newsletter.

2 commentaires sur “Le château des millions d’années.T1 : L’héritage des ancêtres.

Ajouter un commentaire

  1. Quand les bulles sont très bavardes, j’appelle ça une lecture « indigeste » !🙄
    Sinon, j’avais été séduit aussi par la couv puisque j’en avais réalisé une bannière… avant de la remplacer par Caramount trouvée après.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :