Les fiancées du Califat.


Dessin : Guiseppe Liotti.
Scénario : Marc Trévidic et Matz.
Éditeur : Rue de Sèvres.
Sortie : 6 janvier 2021.
68 pages.
Genre : polar.

« Mais ne perds pas de vue les choses importantes, ces gens sont des mécréants, des ennemis de l’ Islam et du prophète »

Le résumé.

« Nous avons besoin de toutes les forces que nous pouvons trouver, Cheikh. Et puis, les mécréants ne se méfient pas des femmes.
N’est-ce pas toi qui m’as dit qu’il fallait utiliser les points faibles de nos ennemis ? » Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic et Matz livrent un nouveau thriller haletant, magnifiquement mis en scène par Giuseppe Liotti.

Mon avis.

En découvrant la belle couverture de ce titre, je m’attendais à une sorte de carnet d’une future radicalisée avec toutes les étapes pour devenir une folle de Allah. Eh bien non, nos jeunes moudjahidates sont passées depuis longtemps du coté obscur de l’Islam. On se retrouve bien vite au centre des préparatifs d’une action terroriste « Allah akbar » dont ils ont le secret. Heureusement pour les mécréants, on suit aussi en parallèle, les services de renseignements et les « engrenages » des filatures. Les deux camps semblent aussi impitoyables l’un que l’autre et c’est avec intérêt qu’on dévore les pages de ces fiancées du Califat.
Surtout que le dessin de Guiseppe Liotti (Compte à rebours, Narcos) est vraiment à la hauteur des événements. Un trait réaliste facile à suivre avec des personnages bien typés. Sans oublier des décors soignés et détaillés. Bref, le transalpin a mis la barre à un niveau qui ne pourra que ravir de nombreuses pupilles.
Le scénario mise sur la crédibilité et n’essaye pas de sauver nos combattantes d’Allah en leur trouvant des excuses bidons. Une immersion qui se termine par une fin presque jubilatoire. Un baaaoum d’anthologie. Je sais, c’est mal de prendre du plaisir du malheur des autres mais j’irais me confesser une fois que Trump avouera sa défaite. Ce n’est pas demain la vieille.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

4 commentaires sur “Les fiancées du Califat.

Ajouter un commentaire

  1. Bon pour ce qui est de sa défaite, Trump l’a déjà confessée… et niée de suite après ! Pour ce qui est d’être impitoyable envers cette racaille islamiste abrutie … tu connais mon avis ! Sinon le livre semble intéressant bien que, si je le lis, il va me mettre en colère même si cela finit bien pour les mécréants.

    J'aime

  2. Tu vois Samba, après ton com sur « “Femmes et nos pensées au fil du temps.” », je peux t’assurer que ta chronique a éveillé en moi un intérêt pour lire cette BD que j’essayerai de me procurer dès que possible car ce thème sur les « spices di connasses » m’intéresse, surtout si, comme tu le dis… ça finit bien !😅
    Ton clin d’œil à Trump m’a bien fait marrer !🤣

    J'aime

  3. Je viens de voir que c’était le Tome 4 de la série « Compte à rebours »… ça peut se lire indépendamment ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :