Freaks’ Squeele – Kim Traüma – Tome 01 – Silicon Carne

Scénario & Dessins : Florent Maudoux, Rebecca Morse
Nouvelle : Isabelle Bauthian
DL : 10/2020
Editeur : Ankama Éditions
ISBN : 979-10-33509-93-6
NB pages : 130

« Mes vieux vont me tuer si jamais ils apprennent que j’ai abimé ma petite sœur. »

Un tome spin off de la série principale (deux histoires entrecoupées d’une nouvelle) qui peut se lire indépendamment du reste de l’univers.

Résumé éditeur : À grands pouvoirs… grands effets secondaires !
Les super-héros peuvent eux aussi attraper un rhume ou avoir un coup de mou au moral, malheureusement les symptômes de leurs maladies sont aussi épiques que dangereux. Il existe un endroit spécialement dédié aux cas les plus désespérés : le Traüma Center. Telle un docteur House au féminin, Kim mène son équipe à la baguette pour enquêter, comprendre et dispenser des thérapies de choc adaptées aux étudiants de la légendaire FEAH, l’université des super-vilains.

Cet album centré sur le Traüma Center, n’est certes pas le plus développé d’un point de vue scénario, mais il permet l’intégration de deux choses qui me semblent importantes à l’univers. D’abord, il met en place plus ou moins une seconde équipe de personnages. Et surtout il intègre Rebecca Morse dans la boucle tant au scénario qu’aux dessins. Pour moi, simple plébéien, c’est important parce que cela veut dire que si cela fonctionne,  l’on peut s’attendre à des sorties plus fréquentes tout en gardant une qualité graphique et de ton similaire.

C’est gagné sur ses deux aspects, le Traüma Center et son équipe on les a déjà vus dans Vestigiales, ça fonctionne, ils se complètent bien et la thématique fait que des arcs narratifs plus ou moins longs pourront se mettre en place. Cela ouvre même la porte à des incursions plus prononcées dans des genres plus éloignés (horreur, thriller, etc.)

Le travail de Rebecca Morse s’inscrit bien dans l’univers et respecte parfaitement les personnages créés en amont. Les références pop culture sont toujours présentes et vont chercher les classiques de l’univers comme Dragon Ball ou Saint Seiya, mais aussi des trucs plus niches comme Mutafukaz, Dorohedoro ou Embrasse-moi Lucile.

On retrouve donc dans ce tome tout ce que j’aime dans l’univers de Florent Maudoux. Des personnages attachants dans un univers désormais très étendu et des références pop culture en pagaille. Mention spéciale sur les couvertures intérieures complétement folles de Florent Maudoux et sur la nouvelle de dix pages  en milieu de volume d’Isabelle Bauthian illustrée par Nathalie Vessilier. Intéressant.

ScénarioDessinico_Album
coeur_deux_et_demicoeur_trois_et_demicoeur_trois_et_demi

JaXoM

Un commentaire sur “Freaks’ Squeele – Kim Traüma – Tome 01 – Silicon Carne

Ajouter un commentaire

  1. D’accord avec toi sur les dessins de Florent : top ! Et mlle Morse est bien dans la veine. Par contre coté scénario….Freak ‘squeele et autre spin off…bof ! Peut etre trop manga et trop ado pour moi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :