JOKER – 80 ans

Scénario : Bill Finger et bien d’autres
Dessin : Bob Kane puis bien d’autres
Éditeur : Urban comics
463 pages
Date de sortie :  18 septembre 2020
Genre : Anthologie, super-héros et vilain


Une blague par jour chasse la morosité pour toujours ! (le Joker)

Présentation de l’éditeur

Le pire ennemi de Batman est également l’une des plus grandes vedettes de l’Univers DC et très certainement le vilain le plus fameux de la pop-culture. Son histoire éditoriale tout aussi fascinante que celle de ses méfaits a accompagné celle de son rival au cours de 80 ans d’aventures dessinées. Retrouvez dans cet ouvrage les meilleurs récits du genre ainsi que le numéro de 100 pages entièrement inédites réalisé par un panel d’auteurs fameux comme Jim LEE, Lee BERMEJO, Paul DINI ou bien encore Scott SNYDER et JOCK !

homme_qui_rit_1928_1

Mon avis

Le Joker est apparu en 1940 dans le premier magazine de Batman (le héros avait été créé dans le magazine « Detective comics ») et  Bill Finger a toujours dit qu’il s’était inspiré de l’acteur Conrad Veidt dans son interprétation de « L’homme qui rit » d’après Victor Hugo (image ci-dessus). Le personnage ne devait durer que le temps de ce numéro mais – on ne sait pourquoi – les auteurs le laissèrent vivre à la fin de l’épisode. Bien leur en prit car le Joker est devenu le méchant le plus connu de l’histoire des comics américains. Il faut dire également que les interprétations à l’écran du personnage, que ce soit celle très colorée de Jack Nicholson, celle démoniaque de Heath Ledger, celle dramatique de Joaquin Phoenix ou encore celle déjantée de Jared Leto, ont beaucoup fait également pour sa notoriété.

The Joker - 80 Years of the Clown Prince of Crime The Deluxe Edition-421

Ayant atteint l’âge vénérable de 80 ans, il était logique que Dc comics puis Urban publient ce gros pavé présentant plusieurs histoires parues dans divers comics de Batman et relatant chacune des actions du tueur ricanant. En introduction, bien entendu, la première apparition du Joker par ses créateurs nous montre déjà un personnage sordide, assassin sans scrupules. Puis chronologiquement d’autres épisodes, plus ou moins bons, nous sont montrés. Certaines de ces histoires sont superbes comme le « Mad Love » de Paul Dini et Bruce Timm au dessin, comic tiré de la série animée qui vit la naissance de Harley Quinn. Ou encore « cibles mouvantes » de  Ed Brubaker, Greg Rucka et Michael Lark au dessin, montrant les élus de Gotham se faisant abattre comme des lapins sans que le coupable – le Joker – soit montré une seule fois !, « sur une pente glissante » de Paul Dini (encore), présente le Joker, par une nuit de Noël, roulant dans la ville, écrasant les passants festifs et tenant Robin attaché à coté de lui afin qu’il voit ces horreurs… Et ainsi de suite !

The Joker - 80 Years of the Clown Prince of Crime The Deluxe Edition-341

Les plus grands scénaristes (Dennis O’Neil, Paul Dini, Len Wein, Steve Englehart, Jim Starlin, etc.) donnent le meilleur d’eux mêmes et leurs récits sont illustrés de main de maître par des artistes comme Neal Adams, Marshall Rogers, Sheldon Moldoff, Walt Simonson, Jim Lee, Bruce Tim…

The Joker - 80 Years of the Clown Prince of Crime The Deluxe Edition-274

Les récits sont entrecoupés de commentaires d’auteurs comme Steve Englehart, Paul Dini ou encore Jeph Loev et Mark Hamill (Luke Skywalker), qui fut la voix du Joker dans la série animée, fait un vibrant hommage au personnage. Le plus intéressant étant cependant, la série de courtes histoires parues dans le numéro spécial « The Joker super special » dont certaines sont proches de l’horreur. Un bel album donc pour les amateurs du clown hilarant, à lire avec une boîte de tranquillisants  et un grand verre d’eau près de soi !

En fin d’album 38 pages d’illustrations, couvertures et pin-ups et 4 pages de biographies des auteurs complètent l’hommage. Enjoy !

JR                Image

4 commentaires sur “JOKER – 80 ans

Ajouter un commentaire

    1. Merci à toi (et à Bruno) et aux éditeurs qui me permettez de recevoir ce genre de SP qui me passionnent ! Du coup il faut que je voie ce film muet car je n’ai jamais vu un film de Conrad Veidt.

      J'aime

  1. J’ai corrigé le texte éditeur « … le numéro de 100 pages entièrement inédites réalisé par un panel d’auteurs » car c’était écrit « inédits »… par contre j’ai laissé « réalisé » pour son accord avec numéro ? (ou « réalisées » pour pages ?).

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’avais pas fait gaffe à cette erreur ! c’est vrai que le résumé éditeur comporte très souvent des fautes d’accord. Je pense que « réalisé » s’accorde avec numéro.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :