Le Mur – T2 – Homo Homini Deus

Scénario : Mario Alberti, d’après l’oeuvre d’Antoine Charreyron
Dessin : Mario Alberti
Éditeur : Glénat
64 pages
Date de sortie : 26 août 2020
Genre : Science-fiction

le scénario est intéressant parce qu’il donne à réfléchir sur ce que nous sommes et faisons actuellement et dans quelle mesure cela pourrait impacter notre futur.

Les fondements du Mur.

Solal a réussi à pénétrer dans l’enceinte du Mur et va enfin pouvoir trouver les médicaments dont sa sœur a besoin. Mais ce supposé paradis terrestre n’est que chimère. Il n’est qu’une prison à ciel ouvert de plus… Pire ! N’y vivent que des « sans vies », âmes perdues se nourrissant de la chaleur des corps vivants. Comment ces hommes et ces femmes se sont-ils transformés en ces monstres hagards ? Qui est l’architecte de cette ignoble frontière ? Réponse dans ce second tome haletant qui revient en partie sur l’origine du Mur et de son fondateur : Noah.

Entre la radicalité de Mad Max et le nihilisme de The Walking Dead, Le Mur nous plonge dans un maelstrom de poussière, de rouille et de sang. Une prouesse graphique pour un road movie sauvage et post-apocalyptique qui, dans la plus pure tradition du genre, nous interroge sur le devenir de l’humanité et les conséquences de nos actes.

Mon avis

J’avais bien aimé le premier tome de cette nouvelle série sorti il y a seulement 6 mois et voilà que Mario Alberti remet le couvert. Tant mieux !

Bien souvent on parle du dessin et du scénario de manière un peu mécanique en séparant les deux. Or, pour cette BD, on peut dire qu’’ils sont intrinsèquement liés, mais pas forcément pour le meilleur… Je m’explique. Le dessin, que je trouve vraiment très bon, est malheureusement parfois un peu fouillis et finit donc par manquer de clarté narrative. Résultat, on a quelques fois du mal à comprendre ce qu’il se passe. Et c’est donc là que le scénario est impacté puisque si on ne comprend pas ce qui se passe c’est tout de même difficile d’apprécier l’histoire… Et ce fut donc mon cas.

Aussitôt après en avoir terminé la première lecture j’ai donc dû relire la BD une deuxième fois (professionnalisme amateur oblige !). Et là, oui, avec l’aide des interviews croisées en fin d’album, j’ai pu enfin pleinement apprécier ce que je lisais car j’en comprenais le sens. Et oui, le scénario est intéressant parce qu’il donne à réfléchir sur ce que nous sommes et faisons actuellement et dans quelle mesure cela pourrait impacter notre futur. L’auteur est clairement engagé sur le sujet des inégalités entre les hommes et entre les peuples. Le thème de Frankenstein et de l’homme qui se prend pour Dieu (le titre de ce tome) est également central dans cette histoire.

Bref, c’est vraiment très beau graphiquement mais il faut être bien concentré pour pouvoir encaisser la lecture de ce deuxième opus. Je n’en reste pas moins impatient de connaître le dénouement de cette histoire dans le prochain tome à paraître.

Odradek

Un commentaire sur “Le Mur – T2 – Homo Homini Deus

Ajouter un commentaire

  1. Ah bravo pour ton « professionnalisme  » Odradek 🙂 Un petit air de Bilal pour le dessin non? Pas trop fan que l’on doive lire un explicatif pour comprendre l histoire mais au moins celui-ci se trouve dans la BD, ce n’est pas toujours le cas.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :