Le culte de Mars

Scénario : Mobidic
Dessin : Mobidic
Éditeur : Delcourt
Date de sortie : 17 juin 2020
100 pages
Genre : Science-fiction

le fils des âges farouches n’aurait certainement pas renié Hermès.

Présentation de l’éditeur

Les ressources de la Terre sont épuisées. Les plus riches sont partis pour Mars, les plus démunis attendent désespérément qu’on vienne les chercher. Ses survivants ont sombré dans l’obscurantisme. Au beau milieu de ce gâchis, Hermès, tente de consigner tous les anciens savoirs pour les rassembler dans une encyclopédie afin de les partager et aider l’humanité à aller de l’avant, à renaître de ses cendres.

Mon avis

Bon, apparemment, je suis déjà passé à côté de quelque chose avec le précédent ouvrage de l’autrice Mobidic : Le Roi Ours. Il semblerait donc que ce soit chez elle une habitude de faire dans la qualité… Vous l’aurez compris, j’ai plutôt bien aimé cette BD post apocalyptique qui n’en a pas vraiment l’air…

D’abord, j’ai aimé le personnage d’Hermès qui rappelle un peu un autre personnage pour qui j’ai une affection toute particulière : Rahan. En effet, par sa manière d’aller où le hasard de sa pièce de monnaie (à défaut de coutelas) le mène, par sa curiosité insatiable, son goût des autres et sa clairvoyance vis-à-vis des fanatiques et autres obscurantistes, le fils des âges farouches n’aurait certainement pas renié Hermès.

Ensuite, en ces temps de défiance quasi systématique envers les institutions, parmi lesquelles la Science elle-même, ça me fait plaisir d’avoir entre les mains un livre qui prend subtilement mais tout de même très clairement position pour la science et la connaissance face aux fanatismes religieux les plus violents.

Et puis il y a une sorte de morale à cette histoire… Parce que, quand même, pour une Terre à priori post-apocalyptique, ça a l’air plutôt pas mal, non ? Certes, on y vit comme en l’an mil mais bon, la nature semble luxuriante et généreuse. Au final, si ce n’était cette folle obsession de rejoindre Mars qui rend la plupart des gens fanatiques, on pourrait y vivre heureux… Doit-on y voir une sorte de parallèle avec le monde actuel et l’obsession de nos sociétés pour une croissance économique et démographique qui gâche tout alors qu’une vie plus humble mais potentiellement meilleure serait possible ?

Je n’en sais rien. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’entre un scénario avec une trame narrative bien ficelés et un dessin parfaitement maîtrisé, Mobidic nous livre une très belle BD qui nous fera réfléchir sur nos modes de vie.


Odradek

2 commentaires sur “Le culte de Mars

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :