Terence Trolley – T1 – La fenêtre sur le cerveau

Scénario : Le Tendre
Illustrations : Boutin-Gagné
Éditeur : Drakoo
360 pages
Date de sortie : 03 juin 2020
Genre : Science-fiction

…c’est bien fait, bien raconté, et le scénario est assez dynamique pour qu’on ne s’ennuie pas.

Présentation de l’éditeur

La Panaklay, une multinationale, avait financé il y a une douzaine d’années, un laboratoire de recherches afin d’explorer les perceptions extrasensorielles de très jeunes enfants avant que leur fontanelle, la « fenêtre sur le cerveau », ne se referme. Norton, l’un des responsables du projet, révolté par l’exploitation de ces petits cobayes, avait saboté le laboratoire avant de s’enfuir avec deux des enfants les plus prometteurs.
Dix ans plus tard, la Panaklay vient de retrouver la trace de Norton. Celui-ci fait appel à son neveu, Terence Trolley, pour qu’il veille sur ses protégés. Tous ignorent que les étranges pouvoirs des enfants sont en train de se réveiller et qu’ils vont tout faire basculer. Ce sera un voyage sans retour au bout de la peur.

Mon avis

Je ne pense pas trahir un secret en écrivant ceci mais sachez que nous autres, joyeux et heureux chroniqueurs de SambaBD, nous choisissons les BDs que nous souhaitons chroniquer en fonction de notre intérêt pour le sujet évoqué mais aussi pour le style de la BD. Il se trouve que le style oscillant entre manga et comics de Terence Trolley n’est généralement pas celui qui m’attire le plus. Vous comprendrez donc que je fus on ne peut plus surpris en recevant ce service de presse car je ne pensais pas l’avoir demandé (je n’ai d’ailleurs toujours pas pris le temps de vérifier, mais c’est fort possible que ce soit le cas…).

Néanmoins,  si erreur il y a eu dans l’attribution de cette BD à ma modeste contribution chroniquienne (Dgege, je te dédie ce néologisme !), j’en suis heureux car j’ai vraiment bien aimé. Le sujet : les mutations génétiques chez l’homme et les super-pouvoirs qui peuvent en découler, s’il reste très ‘science-fiction’, est toujours assez sympa à aborder. Certes, il a peut-être été souvent traité récemment, que ce soit en littérature ou à travers les séries TV et le cinéma, mais ce qu’en font ici les auteurs vaut carrément le détour.

Le traitement graphique d’abord, je préfère parler de traitement graphique que de dessin car il s’agit ici d’un tout parfaitement équilibré et remarquablement travaillé, le traitement graphique, disais-je, me plaît beaucoup même si, de prime abord, j’ai un peu de mal avec le côté particulièrement anguleux et nerveux du trait, notamment concernant les visages. Patrick Boutin-Gagné fait une fois de plus la preuve de son excellente maîtrise du média BD et ce dans tous les domaines. Qu’il s’agisse du découpage, des cadrages ou encore des mouvements, il n’y a rien à redire. Les couleurs d’Aurélie Frémineur contribuent également à la très bonne tenue générale du tout. Par ailleurs, toujours sur le côté graphique, je trouve que le dessin de Boutin-Gagné a beaucoup de caractère… En gros : il a du style !  

Côté scénario on n’est pas en reste non plus avec Monsieur Le Tendre aux commandes. Bien sûr, on est dans du très classique avec le héros malmené par la vie, ex-soldat/combattant d’élite qui végète/vaque à ses occupations banales dans un coin en attendant que le sort ne vienne le chercher pour protéger des innocents contre une grosse corporation/puissance étrangère dans un ultime baroud d’honneur. Mais bon, c’est bien fait, bien raconté, et le scénario est assez dynamique pour qu’on ne s’ennuie pas. En outre, l’histoire part dans plusieurs direction tout en gardant une vraie cohérence.

Bref, comme souvent, une BD avec une bonne histoire et un bon dessin : je signe tout de suite et j’attends la suite grave ! Et cette fois-ci, je suis certain que c’est moi qui réclamerai le Service de Presse…

Odradek

8 commentaires sur “Terence Trolley – T1 – La fenêtre sur le cerveau

Ajouter un commentaire

  1. Un peu mitigé aussi au premier abord. Le graphisme est sympa (un peu inspiré par Vatine je pense) mais a un côté un peu manga (grand yeux) pour plaire aux jeunes (que je ne suis plus).
    Le sujet a l’air intéressant. Si tu n’as pas lu la série du même genre Harmony, je te la conseille avec un dessin beaucoup plus affirmé du copain Mathieu Reynès😉
    J’essayerai de lire cette série si j’en ai l’occasion.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :