Second Summer Never see you again – intégrale (2 tomes)

Dessin : Motomi Minamoto
Scénario : Hirotaka Akagi
Éditeur : Doki doki
Sortie : 10 juin 2020.
192 pages chaque tome.
Genre : tranche de vie, romance, drame.

Une romance où les dés sont pipés dès le début et qui, à moins d’un miracle, n’aura pas de happy end. Une sympathique lecture, qui nous permet de réaliser combien la vie, aussi courte soit-elle, est importante. Et donc qu’il faut profiter de chaque instant.

Présentation de l’éditeur :

La romance qui va bouleverser votre été !

“Je n’aurais jamais dû lui dire que je l’aimais.”

Rin Moriyama, arrivée au lycée en cours d’année, a été emportée des suites d’une maladie incurable. Sans le savoir, Satoshi Shinohara l’a aidée à réaliser son dernier souhait. Ensemble, ils ont créé un groupe de musique avec lequel ils montent sur scène lors de la fête du lycée. Leur concert est réussi, Rin est heureuse, mais alors qu’elle est en train de vivre ses dernières heures, Satoshi commet une faute a priori irrémédiable : il lui confie ses sentiments pour elle.

Quelques mois plus tard, il se retrouve toutefois de nouveau face à elle. Il est mystérieusement renvoyé dans le passé afin de réparer son erreur : permettre à Rin de revivre tout ce qu’ils ont vécu, mais cette fois sans jamais rien lui dire de ce qu’il éprouve…

doki-doki_second_summer_never_see_you_again_scan

Mon avis :

C’est assez récurent ces temps-ci, de tomber sur des mangas où les personnages remontent le temps. Après le tonitruant « Erased » de Kei Sambe paru aux éditions Ki-oon de 2014 à 2017, en passant par le très récemment chroniqué « Stay Away » voici « Second summer never see you again » ; un titre très long pour un manga en seulement deux tomes.

Bien que l’histoire soit expéditive, l’auteur, Hirotoka Akagi, suit un bon rythme de narration accompagné par le dessin de Motomi Minamoto, tout ce qu’il y a de classique dans le monde de la BD japonaise. Tout donne à penser à un gentil shôjô, à l’exception que d’emblée : la fin semble inéluctable. Même si les deux personnages principaux venaient à tomber amoureux lors de leur seconde chance, la mort frapperait à la porte de la jeune femme.

second summer never see you again_scan

En effet, sans sa maladie, la jeune et pétillante Rin n’aurait sans doute jamais rejoint l’école de ses rêves pour vivre ses derniers mois. Donc à moins de n’avoir renvoyé le ténébreux Satoshi à sa plus tendre enfance – mais aurait-ce été suffisant malgré tout ? – quelle chance pouvait-il avoir de contrecarrer la maladie de son amie ?

Une romance où les dés sont pipés dès le début et qui, à moins d’un miracle, n’aura pas de happy end. Une sympathique lecture, qui nous permet de réaliser combien la vie, aussi courte soit-elle, est importante. Et donc qu’il faut profiter de chaque instant.

 

Carpe Diem !

ShayHlyn

Bonus : le manga a été adapté en film « Nidome no natsu, nidoto aenai kimi »

second summer never see you again_live

2 commentaires sur “Second Summer Never see you again – intégrale (2 tomes)

Ajouter un commentaire

  1. Pas tant que ça car la jeune fille cache sa maladie. On est au courant que par les souvenirs du garçon. C’est donc davantage une histoire de jeunes qui veulent réaliser leur rêve, avec cette ombre de la mort à peine perceptible. Mais c’est justement cet aspect qui rend cette tranche de vie plus attractive car on veut connaître le dénouement. Sans ça, l’histoire aurait été banale je pense

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :