Camp Poutine T2

Dessin : Anlor
Scénario : Aurélien Ducoudray
Éditeur : Grand angle
Sortie : 3 juin 2020
64 pages.
Genre : fiction

«  Un mensonge répété cent fois devient une vérité au parti communiste »

Camp-Poutine-2

Un seul jeu, une seule règle : défendre les intérêts de la Russie.

Chaque été, des enfants de toute la Russie viennent en séjour au camp Poutine. Au programme, vie en groupe et activités militaires, dans le seul but de les entraîner à devenir de vrais défenseurs de la grande Russie contre ses ennemis de toutes parts : Européens, Tchétchènes, Ukrainiens, mais surtout les armées de Daesh. Pour Katyusha, jeune fille un peu secrète, c’est le deuxième passage par le camp. Elle compte bien de nouveau gagner toutes les épreuves du concours pour remporter la rencontre en tête à tête avec Vladimir Poutine.

camp poutine broché

Mon avis.

La lecture du tome 1 m’avait laissé dans un état de perplexité indéniable. Je n’avais d’ailleurs pas postulé pour un réengagement pour un nouveau séjour au pays du Tsar Vladimir. Mais comme les voies des services de presse sont impénétrables, me revoilà à bord de cette locomotive Ermak pour clore ce diptyque. Comme pour le tome 1, les événements s’ enchaînent à une vitesse v v’ ( au moins on ne s’ennuie pas) dans une sorte de délire russe que seul un barzoï y retrouverait ses jeunes. Je me suis même demandé si les auteurs n’avaient pas un peu trop abusé de vodka Tsarskaya. Bref, une jolie frénésie soviétique est au menu avec ce camp Poutine. Mais sous cette hystérie se cache aussi une histoire plus profonde avec des jeunes gens attachants. Un mélange qui fait de cette BD une sorte d’OVNI ou plutôt une météorite sortie de nulle part.
Sinon, je suis toujours un grand fan du dessin lumineux et expressif d’Anlor, j’aime bien son petit côté manga.
Si vous aimez sortir des sentiers battus, cette BD pourrait vous surprendre. A vous de voir.
PS : la blague sur Staline m’a bien fait rire !

Sambanovitch.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Un commentaire sur “Camp Poutine T2

Ajouter un commentaire

  1. J’en ai connu des communistes pro-union soviétique (avant la chute du mur); un collègue de travail borné et, surtout, mon cher père ! Lui au moins a changé un peu d’avis avec l’Afghanistan…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :