Vagues à l’âmes.

Auteur : Grégory Mardon.
Éditeur : La boite à Bulles.
Sortie : 4 mars 2020.
116 pages.
Genre : Tranche de vie.

« J’accepte ! Mais à une condition que tu m’aies ramené un poisson de chacune des espèces qu’abrite la méditerranée avant le lever du jour »

vagues à l'ame 1

Le résumé.

Grégory Mardon nous invite à découvrir une vie, celle de son grand-père, Adolphe Hérault. Dans les années 1930, le jeune Adolphe, surnommé Dodo, travaille dans une boucherie à Douai. Pour partir loin des terrils du nord, il s’enrôle dans la marine nationale. Mais, manque de chance, il se retrouve affecté sur un navire.. à la boucherie du bord !

On suit Adolphe sur les sept mers, entre les parties de water-polo au milieu des requins et les virées à terre qui se terminent bien souvent aux fers..

Puis vient la guerre, avec ce terrible jour de juillet 1940 où près de 1300 soldats français perdent la vie dans le bombardement de la flotte française par l’aviation anglaise à Mersel-Kébir.

vagues à l'ame e

Mon avis.

Il s’agit de la 3e lame de fond de ce titre, initialement paru chez les humanoïdes en 1999. A la barre de ce roman graphique, le mousse Grégory Mardon qui embarquait là pour une première traversée à l’époque. J’ai un peu regardé ce qu’il avait réalisé depuis lors mais rien de bien marquant, les plus acharnés d’entre nous, retiendront Incognito ou l’échappée.
Vagues à l’âme, c’est avant tout le récit du grand père de l’auteur, une sorte de Bebel dans sa jeunesse ou d’un Gabin quand le temps aura fait son œuvre. Une biographie romancée, certainement un peu idéalisée d’un jeune nordiste qui s’engage dans la marine française fin des années 30. La guerre approchant, il va aussi se prendre quelques obus sur la tronche. Notons ici le sens du résumé de Mardon qui arrive à boucler le drame de El-Kébir en 3 planches, du grand art. Inexorablement, la vie de cet homme intrépide est passée à la moulinette du temps.
Le dessin en noir et blanc qui oscille entre aquarelle et trait classique accompagne cette tranche de vie très honnêtement avec un cadrage très cinématographique.
Voilà, un ouvrage qui a une grosse qualité, celle d’ouvrir une fenêtre sur une échappée, sur un moment de lecture agréable qui vous fera penser à vos grands-parents avec certainement un brin de nostalgie et de bienveillance. En tout cas, vous ne regarderez plus une toile cirée de la même manière.

vagues à l'ame

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Un commentaire sur “Vagues à l’âmes.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :