Identités Troubles

Scénariste : Benoît Rivière
Dessinateur : Philippe Scoffoni
Editeur : Les Humanoides Associés
144 pages – Polar d’anticipation
Sortie : le 2 janvier 2020

Les personnages ont de la gueule, une forme d’aura les recouvrant, et les divers échanges verbaux professionnels entre collègues et ennemis créent une atmosphère plus qu’honorable.

Avis de l’éditeur :

Un polar d’anticipation sombre et inquiétant. Los Angeles, en 2030. Le criminagent Milo Deckman assiste au meurtre d’une femme en pleine rue et hérite de l’enquête. À la morgue, l’identification rétinienne indique non pas une, mais deux identités distinctes. Les deux maris confirment chacun qu’il s’agit bien de leur femme… Entre polar et thriller d’anticipation, une ambiance dickienne où la réalité semble parfois se dérober sous vos pieds et où la vérité, comme l’identité, est multiple.

Mon avis :

Flora Nesbit est un véritable mystère, d’autant que la jeune femme blonde est décédée suite à une balle ne laissant que peu d’indices : presque aucun saignement et les tissus de chair sont démembrés de manière irrégulière. Mais cela n’est pas le plus marquant. L’élément clé de cette enquête repose sur une donnée totalement irréelle, puisque d’après les scanners à la morgue, la dame afficherait deux identités, Flora Nesbit d’après son œil droit, épouse d’un chercheur en chimie, tandis que son œil gauche indiquerait qu’elle se nomme Amélie Cinil, mariée à un dentiste de renom.

Le criminagent Milo Deckman, la cinquantaine, têtu et redoutable dans le métier évolue dans une affaire bien sordide. Lorsque les deux maris viennent à tour de rôle constater le corps de leur épouse, il va sans dire que l’agent Milo sera certainement confronté à l’enquête la plus complexe de sa carrière.

PlancheA_381448

D’autre part, une branche gouvernementale surveille de près l’un des maris de la victime, notamment pour l’une de ses découvertes majeures sur la conception d’une molécule d’héroïne entièrement synthétique. D’ amont en aval, une répercussion à différentes sphères à l’échelle mondiale, c’est pourquoi la formule magique est tant convoitée.

Qu’en-est il de la double identité de la défunte ? Notre héros, le flic Milo patauge sans s’imaginer l’étendue de cette affaire.

Benoît Rivière nous concocte un polar complexe pas si futuriste qu’il n’en a l’air. A l’aube de nouvelles technologies, le regard porté sur la science en matière de chirurgie humaine et de molécule synthétique évoluent au jour le jour. Le scénariste distille une intrigue qui possède un certain panache en dépit d’un manque de scènes d’action. La trame privilégie les dialogues constructifs et les différents protagonistes alimentent le récit par leur présence et leur questionnement.

La touche graphique de Philippe Scoffoni se veut relativement mature et conforme au récit. Les personnages ont de la gueule, une forme d’aura les recouvrant, et les divers échanges verbaux professionnels entre collègues et ennemis créent une atmosphère plus qu’honorable.

Jusqu’à son dénouement final, Identités Troubles sonne juste et plaira aux nombreux adeptes férus de polars contemporains et visionnaires.

Coq de Combat

2 commentaires sur “Identités Troubles

Ajouter un commentaire

  1. Cette intégrale des 3 tomes de Milo parus de 2008 à 2011 m’a permis de découvrir cet excellent thriller d’anticipation dont le graphisme et les couleurs hyper réalistes de Scoffoni (Exo) sont à la hauteur du scénario intrigant. Bref, j’ai adoré, un vrai coup de cœur !🥰

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :