Soupinou tome 1

Autrice : Yuu Horii
Éditeur : Komikku
Genre : jeunesse, tranche de vie, kawaii
Date de sortie : 30/01/2020

Présentation de l’éditeur :

Dans la campagne finlandaise, l’incroyable quotidien du plus mignon des compagnons !

Tina et son frère Nicolas vivent dans un petit village cosy en Finlande. Ils y tiennent un magasin de soupe qui fait fureur auprès des habitants. Un jour, Nicolas voit un pissenlit qui flotte près de la fenêtre de leur maison. Il l’attrape puis l’enferme dans un bocal. Contre toute attente, la fleur se transforme en un petit être tout mignon ! Le frère et la sœur fondent littéralement devant lui et l’adoptent immédiatement. Affublé d’un petit pull qu’ils lui ont tricoté, Soupinou devient un membre de la famille et il va leur faire vivre plein de petites aventures toute plus drôles les unes que les autres !

img 03

Mon avis :

Soupinou, c’est mignon. Et d’ailleurs, c’est le but. En plus de nous faire brièvement découvrir quelques mets simples de la cuisine finlandaise sur un fond de légende japonaise, ce manga n’a d’intéressant que sa mignonitude. De petites aventures au quotidien dans un des pays du grand nord, où il y a plus de neige que de jours ensoleillés.

Un gentil petit manga qui fera sans doute le bonheur des plus jeunes à l’heure du coucher, laissant un petit goût de « j’ai appris quelque-chose » aux adultes qui liront quelques pages aux enfants le soir venu. En effet, au détour d’un bosquet ou d’un changement de saison, nous apprenons différents types de soupes scandinaves et même quelques mots comme « merci » et « bonjour »… ça peut toujours servir.

img 01

Dans ce premier tome, une année s’écoule (à peu de choses près) entre l’arrivée de Soupinou, semblable à un flocon duveteux flottant au gré du vent, à son épanouissement pour ressembler à un petit chaton… ou chiot… ou quelconque petite créature kawaii au possible, à sa vie paisible dans la campagne finlandaise. Pays riche en légendes et pourtant, c’est en se basant sur une créature japonaise que le récit a été formulé.

Un premier tome qui aurait tout aussi bien pu être un one-shot, à moins que les enfants en bas âge se prennent réellement d’affection pour cette petite bête qui mange sa soupe jusqu’à la dernière cuillerée – ça aide à devenir grand, les enfants ! – et qui fait tout un tas de bêtises qu’on lui pardonne facilement quand il vous regarde avec ses petits yeux pétillants.

Sûre que s’il existait des peluches Soupinou, il serait un magnifique doudou pour les jeunes et les moins jeunes…

… d’ailleurs, je veux bien une peluche Soupinou, moi !

ShayHlyn.

 

 

Un commentaire sur “Soupinou tome 1

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :