Tempête de cristal. Tome 1 sur 3

Autrice : Aki Aoi
Éditeur : Komikku
Genre : Aventure, fantastique
Date de sortie : 30/01/2020

Je gage que plus d’une demoiselle se prête au jeu et s’identifie à la jeune Sekka. Le dessin est envoûtant, surtout à chaque début de chapitre. Un régal pour les yeux quand l’autrice s’applique avec minutie à chaque détail pour nous enjoindre de lire la suite.

Présentation de l’éditeur :

Là où la terre et le ciel se confondent, jusqu’à ce que d’argent soit recouvert le monde.

De mystérieuses tempêtes de sable argenté sévissent partout dans le monde. Chaque paysage qu’elles touchent rapetisse et se retrouve cristallisé dans ce qu’on appelle des « fragments ». Sekka, jeune apprentie dont le rêve est de devenir une artisane renommée, passe ses journées auprès de son maître à se perfectionner dans la sculpture de ces fragments. Un jour, alors qu’elle est de sortie pour faire des livraisons dans une ville voisine, une tempête frappe son village et lui arrache tout ce qu’elle possédait. Mais avant de sombrer dans le désespoir, Sekka fait la rencontre d’un mystérieux jeune homme… C’est le début d’un voyage fantastique empli de mystère et de poésie.

img 04

Mon avis :

Un dessin au touché féminin, une jeune fille talentueuse et pleine de rêves : voici un manga qui s’annonce prometteur pour les fans de fantastique plutôt romanesque. Aki Aoi, qui n’en est pas à son coup d’essai – étant notamment autrice de beaucoup de doujinshi (ou « fan-fiction ») – nous dévoile un monde atypique pas aussi romantique qu’il n’y parait… Une aventure au féminin, bien qu’au final, il n’y ait que deux femmes dans un groupe d’hommes, chasseurs de cristaux.

Néanmoins, je gage que plus d’une demoiselle se prête au jeu et s’identifie à la jeune Sekka. Le dessin, bien que balbutiant par endroit et déplorant nombre de fonds blancs, est envoûtant, surtout à chaque début de chapitre. Un régal pour les yeux quand l’autrice s’applique avec minutie à chaque détail pour nous enjoindre de lire la suite. Et quelle aventure !

img 01

Tandis que notre jeune héroïne pense sculpter des cristaux revêtant des reflets des villes ayant été frappées par d’étranges tempêtes de sable argenté, elle découvre qu’il ne s’agit pas de simples miroitements dans la roche, que les villes sont en réalité prisonnières de ces cristaux. Un secret parmi tant d’autres concernant non seulement ces villes maintenant disparues, mais également ceux qui en font le commerce et d’autres personnages tantôt alliés, tantôt opposants au groupe de Sekka.

Un récit qui se veut d’ores et déjà passionnant, même si quelques éléments semblent un peu trop expéditifs, comme la relation entre notre héroïne et le mystérieux Tito. Mais quand on sait que la série ne dure que trois tomes, cela peut se comprendre.

Vivement la suite en tout cas !

ShayHlyn.

9 commentaires sur “Tempête de cristal. Tome 1 sur 3

Ajouter un commentaire

  1. Ah ouais, c’est hard cette saga sur l’ère des cristaux 😯 ils avaient pas fumé que la moquette pour l’écrire 🤣 mais j’ai appris un nouveau mot « amphigourique »

    J'aime

    1. Je sais que ce n’est pas très charitable, mais ça m’a rappelé qu’à l’époque il me semble qu’on décernait le SamBAD’or pour les BD les plus mauvaises !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :