Centaures tome 4

Auteur : Ryo Sumiyoshi
Éditeur : Glénat
210 pages
Date de sortie : 20/11/2019
Genre : Seinen, aventure, fantastique, mythologie

Présentation de l’éditeur :

Deux espèces cohabitent : les humains et les centaures.

Tanikaze a trouvé une raison de vivre dans ce monde, il sait pourquoi il est là. Gonta, en revanche, peine et souffre à la recherche d’une voie sur laquelle diriger sa vie.
Gonta et Tanikaze sont liés par un lien extrêmement fort, mais sauront-ils préserver ce lien jusqu’à ce qu’enfin, ils entrevoient la direction de l’avenir ?

Mon avis :

Nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise. Souvenez-vous comme j’avais détesté les premiers tomes, deux opus qui m’avaient révulsée alors que j’espérais tant de cette aventure.

Et voilà que sans crier gare : l’atmosphère change, les protagonistes, descendance de ceux présentés dans le premier volume, expriment mieux leurs émotions. Ce qui rend indéniablement le ton plus juste pour cette aventure qui, apparemment, en restera néanmoins là. Une fin ouverte nous laissant imaginer l’avenir des humains avec les centaures.

DjwlkdnXcAACP3j

Mais n’allons pas trop vite en besogne. Revenons-en au début de l’ouvrage. Gonta, fort et fier centaure des montagnes, est venu rejoindre la civilisation humaine dans l’espoir de retrouver et ramener son neveu tant à la raison que chez lui, auprès de sa mère.

Pour ce faire, il devra démontrer à son cadet que les hommes n’ont pas changé depuis la guerre, trente ans plus tôt. Une mission ardue qui lui vaudra de travailler avec des bûcherons afin d’étayer ses arguments à l’encontre de l’Humanité. Une expérience qui va le troubler plus que de raison quand il découvrira que la guerre fait irrémédiablement partie du passé et que les deux espèces parviennent à vivre dans une certaine harmonie.

album-page-large-40578

Harmonie qui se retrouve également, mais pas toujours, dans le dessin. Quand les personnages sont sérieux, le trait est magique, précis. L’anatomie équine est parfaitement représentée, la personnalité de chacun ressort magistralement. Puis vient encore cet effet comique dans les visages, ces expressions ridicules et pourtant… pourtant, le contexte étant moins rude que dans les premiers tomes, ça passe.

Il m’aura donc fallu 4 tomes pour enfin apprécier cette aventure, tenter de comprendre la logique de l’auteur et ce qu’il y a à comprendre entre les lignes, mais ce sera donc sur une note positive que j’achèverai cette série tandis que la nouvelle année commence.

ShayHlyn

Un commentaire sur “Centaures tome 4

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :