Ninn – tome 4 – la cathédrale de fer

Scénario : Jean-Michel Darlot
Dessin : Johan Pilet
Éditeur : Kennes Editions
72 pages
Date de sortie :  20 novembre 2019
Genre : jeunesse, fantastique


 » – Dis… tu as remarqué pour l’eau ?
– Ouaip. Salée.
– Et cette végétation… on dirait un camembert de 18 mois observé au microscope. »

 

Présentation de l’éditeur

Alors que le métro parisien se retrouve mystérieusement inondé, Ninn et son Tigre de Papier tentent désespérément de regagner la surface. Durant leur périple, ils tombent sur de vieux ennemis assoiffés de revanche. Que manigancent donc les Idées Sombres et les Ferrailleurs, ces étranges personnages masqués qui hantent le sous-sol ? Pourquoi cherchent-ils absolument à réveiller la Cathédrale de Fer ? Et quel est réellement ce terrible édifice, qui se cache sous Paris depuis la Seconde Guerre mondiale ? Ce voyage en eau trouble promet de grandes révélations…

ninn t4_pl2

Mon avis

On retrouve Ninn, cette petite fille trouvée dans le métro et adoptée par deux ouvriers de la RATP qui poursuit son voyage initiatique en quête de ses origines. En compagnie de son Tigre de papier, son enquête progresse au gré de moult péripéties toutes plus inattendues et surprenantes les unes que les autres. Ainsi, dans ce quatrième volume, la voilà qui parcourt les couloirs et tunnels du métro la plupart du temps à la nage ou sur une barque ! Elle y croise d’anciens ennemis et une bien étrange et inquiétante infrastructure marquée de la croix gammée …

Cette série fantastique poursuit son petit bonhomme de chemin dans une superbe mise en scène réalisée par Johan Pilet qui nous plonge avec délice dans les entrailles du réseau souterrain parisien. La magie de ce récit opère toujours, même si le côté fantastique prédomine, on se régale des bribes de la vraie histoire du métro qui sont distillées de-ci de-là. Ainsi cette station qui fut transformée en usine d’armement par les Allemands en 1944, ou encore d’autres en abris pour protéger la population des attaques au gaz.

Cette série nous embarque dans un voyage fantastique au centre de la terre parisienne à l’univers graphique hyper bien documenté. Les couloirs, les stations, les rames, tout le décorum du métro est parfaitement réalisé et c’est un vrai régal que d’y suivre la petite Ninn.

Répertoriée en série jeunesse, Ninn ravira aussi les grands qui retrouveront dans cette lecture leur âme de grands enfants.

C’est clairement une des plus belles séries jeunesse des ces dernières années.

Loubrun

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :