Lord Jeffrey – tome 1 – le train de 16h54

Scénario : Joël Hemberg
Dessin : Hamo
Éditeur : Kennes Editions
64 pages
Date de sortie :  27 novembre 2019
Genre : aventure, jeunesse


 » – On doit se rendre à l’évidence Sherlock… Il ne reviendra pas tout seul et il est inutile de compter sur les grands pour le retrouver … »

 

Présentation de l’éditeur

Édimbourg, 1958. Pour Scotland Yard, la disparition de David Archer n’a rien d’inquiétant. Après quatre mois d’absence, tout laisse penser qu’il a volontairement quitté le domicile familial pour refaire sa vie à Londres. L’affaire est classée sans suite. Mais pour Jeffrey, son fils de 13 ans, la police fait fausse route. Son père lui avait promis de revenir à temps pour assister à l’entrée en ville de la Reine et il n’a jamais manqué à sa parole. S’il n’est pas revenu, c’est qu’il lui est arrivé quelque chose. D’ailleurs, il se souvient que la veille de son départ, son père avait évoqué une mission mystérieuse. Et si c’était un agent secret ? Et s’il était retenu en otage quelque part ? C’est décidé, puisqu’il ne peut pas compter sur les adultes, il mènera sa propre enquête accompagné de son chien Sherlock !

lord jeffrey t1_pl

Mon avis

Une couverture chic et intrigante pour une nouvelle série jeunesse pleine de mystères ! Les adultes qui liront cet album verront peut-être poindre une petite note de nostalgie, se remémorant une époque où les enfants jouaient avec trois bout de bois et s’occupaient en s’inventant des histoires. Ça n’est pas franchement le sujet ici, mais cette histoire où un petit garçon débrouillard se lance seul dans une aventure pour retrouver son père m’y fait penser.

Une île secrète, des indices étranges, des passages secrets, des relents de conspiration, une école un peu spéciale, le petit Jeffrey n’est pas au bout de ses surprises et le lecteur non plus ! A tel point que rien n’est pour l’instant dévoilé et ne permet d’avoir une idée sur la tournure que prendra ce récit. Fantastique, policier, espionnage, sans doute un peu de tout ça mêlé pour une aventure bien mystérieuse et rocambolesque qui s’annonce des plus prometteuse.

Le dessin et les couleurs de Hamo rendent bien l’ambiance voulue et apportent une légère note d’austérité et de froideur qui sied bien à une histoire d’espionnage se déroulant dans les années 50. Ceci étant, ce dessin est rond et expressif , ce qui le rend très clair et facile à lire et donne un ton enjoué et enlevé à cette aventure pour l’ancrer solidement dans le registre jeunesse.

Affaire à suivre de près avec certainement de gros éclaircissements et de nouveaux mystères à venir dans les prochains tomes.

Loubrun

 

 

 

2 commentaires sur “Lord Jeffrey – tome 1 – le train de 16h54

Ajouter un commentaire

  1. Une BD jeunesse qui pourrait m’intéresser par le propos, le dessin semi réaliste et le personnage qui a quasiment le même âge que moi à l’époque !
    Bref, ça a l’air sympa… à suivre !😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :